« Monsieur Proust » de Corinne Maier & Stéphane Manel

En parcourant la table des nouveautés BD en librairie, je suis tombée sur cet album qui collait à merveille avec le thème du mois d’octobre du challenge Les Classiques c’est fantastique de Moka et Fanny. L’occasion du challenge tient du prétexte tant la beauté des pages m’a subjuguée, j’avais très envie de m’offrir ce bel objet…

Céleste Albaret est devenu l’aide de Marcel Proust grâce à son mari Odilon, qui était chauffeur à Paris et dont l’écrivain était le meilleur client. Céleste est entrée à son service par hasard. Cette jeune femme provinciale avait du mal à se faire à la vie parisienne et Marcel Proust a d’abord tenté de lui changer les idées en lui faisant livrer ses ouvrages. Petit à petit, son rôle s’est étendu, jusqu’à ce qu’avec la guerre et la mobilisation elle passe le plus clair de son temps avec l’écrivain.

Céleste et Odilon

Marcel Proust était un homme maladif, fragile, engoncé dans des habitudes qui le rassuraient. Il fallait changer les draps tous les jours, fermer toutes les portes pour éviter les courants d’air… Céleste lui apportait une aide quotidienne. Elle tenait aussi lieu de confidente et de présence réconfortante les jours sans.

Bien que la relation première était celle d’un patron et de son employée, ces deux âmes se soutenaient l’une l’autre et se respectaient énormément.

C’est ce qui ressort de cette adaptation par Corinne Maier du recueil des souvenirs de Céleste, interrogée par Georges Belmont sur sa relation avec l’écrivain. Le récit, tendre et touchant, se lit comme un roman.

Mais ce qui en fait un très beau livre, ce sont les dessins de Stéphane Manel. C’est somptueux. J’ai pris un plaisir jubilatoire à découvrir chaque page, superbement illustrée, avec chaque fois la surprise de ce qui m’attendait à la suivante. Car si l’album forme un ensemble harmonieux, les coups de crayon et coloris choisis varient et c’est chaque fois un nouvel émerveillement.

Tout est beau. La couverture, le toucher du papier, les mises en page, les dessins, le texte, l’émotion qui se dégage… Aimer lire Proust ou pas n’a aucune importance pour apprécier cet ouvrage qui se suffit à lui-même. Merci aux éditions Seghers pour la publication de ce livre magnifique !

Gros coup de cœur ! ❤

Editions Seghers, 2022, ISBN 978-2-232-14593-3, 255 pages, 23.90€

Chez Moka cette semaine !
Publicité

24 réflexions au sujet de « « Monsieur Proust » de Corinne Maier & Stéphane Manel »

  1. J’ai sur ma PAL la BD « Céleste bien sur monsieur Proust » de Chloe Cruchaudet. Amusant qu’il y ai plusieurs albums qui sortent en même temps sur le personnage de Céleste

    1. En novembre c’est le centenaire de sa mort, j’imagine que c’est pour cela. Je suis contente qu’on profite de l’occasion pour mettre en relief la belle relation qu’il avait avec Céleste. Je lirai aussi l’album de Chloé Cruchaudet.

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s