« Les dossiers du Voile » d’Adrien Tomas

Aujourd’hui parait Les dossiers du Voile d’Adrien Tomas, un roman fantasy young adult. Je ne lis pratiquement jamais de roman jeunesse et très peu de fantasy, mais si c’est signé Adrien Tomas, je sais que je peux me lancer sans crainte. Depuis que je l’ai découvert avec La Geste du Sixième Royaume il y a bientôt 10 ans, c’est un auteur que je suis de près même si je ne lis pas systématiquement toutes ses parutions.

L’histoire se déroule dans un Paris imaginaire. Fées, mages, nécromanciens, lycanthropes, vampires, djinns côtoient les humains en toute discrétion, sans que ces derniers ne devinent à qui ils ont affaire. Cette communauté aux pouvoirs magiques forme le Voile, qu’il ne faut surtout pas déchirer. Les humains ne doivent jamais savoir que le Voile existe. La preuve en images :


Au sein du Voile, des rivalités demeurent depuis des siècles et les conflits éclatent sporadiquement, discrètement : trolls contre fées, lycanthropes contre vampires… Tout reste sous contrôle car il s’agit d’une société parallèle organisée et supervisée par la Grande Enchanteresse de Paris, qui est aussi la matriarche du clan Morcese, une famille de mages puissante. Depuis qu’elle est aux commandes, les tensions sont apaisées et les différents méta-humains sont parvenus à cohabiter.
Jusqu’à ce qu’un druide soit assassiné, mettant le feu aux poudres. Les druides sont persuadés que ce sont des nécromanciens qui ont fait le coup. Et ce n’est que le début d’une série de crimes et délits qui va initier la Guerre de la Nuit.

Pour arrêter la machine, il faut démasquer les coupables. C’est ce que la Brigade de Tia et Charles, commandée par le capitaine Tréjean, va tenter de faire au plus vite, car la confidentialité du Voile est mise en péril. Charles et Tréjean sont deux humains initiés au monde des méta-humains. Tréjean a d’ailleurs appris lors de sa nomination que sa femme, marabout, en était un. Tia en revanche est la fille de la Grande Enchanteresse. Mais elle a renoncé à ses pouvoirs en élaborant un tatouage qui lui a ôté sa magie, un sort inédit et magistral qui suscite l’admiration de sa communauté.

A mesure que le roman progresse, la tension se fait de plus en plus forte. Les attaques qui jusqu’alors restaient discrètes ont maintenant lieu en plein jour. Les humains présents témoignent de choses incroyables et le Voile menace de se déchirer sous peu. Tia et sa Brigade vont-elles parvenir à éviter le pire ?

Ce roman réunit tous les ingrédients d’une histoire réussie.
On y trouve le principal, une intrigue prenante. On a envie de savoir qui est derrière tous ces méfaits, qui cherche à raviver la Guerre de la Nuit et pourquoi. L’enquête menée par Tia, et dans une autre mesure par sa petite sœur Mona qui s’est liée à un humain (qui a compris tout seul de l’existence des méta-humains), est haletante et on est bien face à ce qu’on appelle un page-turner.
Le contexte est super intéressant et fouillé sans que ce soit foisonnant. Entendez par là que si vous n’y connaissez rien en mages, nécromanciens, vampires etc, ça n’a aucune importance. Vous comprendrez tout facilement et vous imaginerez sans peine la richesse du Voile. C’est ce que j’apprécie particulièrement dans les romans d’Adrien Tomas, les initiés gardent leur repères et les novices les trouvent facilement.
Les personnages sont tous attachants et travaillés. Là aussi, on les imagine sans peine. Tia est habitée par sa mission de policière et explosive, son collègue Charles plus posé, le capitaine est un tonneau baraqué qui en impose…. Et puis il y a Mona, Dina, Samir, Héloïse, autant de personnages dotés d’une personnalité bien distincte sans que jamais on ne les confonde. Ils donnent tous au roman une épaisseur particulière.
Et il y a ce qui me ravit à chaque fois, l’humour. Les personnages ont des réparties qui m’ont largement fait sourire.

Il s’agit d’un roman jeunesse et pour moi qui n’ai encore lu que les romans « adultes » d’Adrien Tomas, j’ai trouvé qu’il se conformait à merveille à l’univers des adolescents, notamment avec le personnage de Mona, qui va dans son école de magiciens (un établissement que les humains voient sans comprendre de quoi il s’agit). Elle a une vie d’ado (sage), ses meilleurs copains, connaît les émois des premières amours… Ses frères et sœurs ne sont pas en reste, surtout les jumeaux aux idées aussi géniales que farfelues.
C’est le début d’une Guerre de la Nuit, donc il y a de la violence mais pas trop. Vous pouvez remettre ce livre entre les mains de vos ados sans crainte.
L’écriture elle-même me semble simplifiée, plus accessible. Elle reste de qualité, rassurez-vous, avec du beau vocabulaire. Mais l’auteur ne fait pas de circonvolutions qui pourraient perdre le jeune lecteur peu friand de longues descriptions et analyses.

Et pour finir, j’ai beaucoup aimé la fin, qui démontre que tout n’est pas blanc ou noir. Elle vient nuancer ce que nous tenions pour acquis et remet en question un certain mode de fonctionnement. Si vous ne comprenez pas ce que je veux dire, c’est normal, je ne veux pas divulgâcher et reste donc évasive. Retenez qu’il ressort de ce roman une réflexion intéressante sur la vie en société et que ce ne peut être que positif pour les lecteurs de tous âges.

Si je récapitule, tout est super : l’histoire, les personnages, l’écriture, le ton, l’univers imaginé, les messages donnés. Je ne peux que vous encourager à le lire vous-même, et si c’est vraiment un genre qui ne vous attire pas, à l’offrir aux jeunes de votre entourage. Ils vont adorer.

Je remercie Adrien Tomas, Alice, Claire et les éditions Fleurus pour m’avoir permis de lire cet ouvrage à la couverture magnifique en avant-première.

Fleurus, 2021, ISBN 9782215174424, 425 pages, 16.90€

7 réflexions au sujet de « « Les dossiers du Voile » d’Adrien Tomas »

    1. J’aime beaucoup ce qu’il fait, et ça change de mes habitudes. En fantasy j’ai toujours peur de ne pas aimer ou d’être larguée, alors qu’avec Adrien Tomas ça coule tout seul et je me régale.

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s