« Les petites gens » de Vincent Zabus & Thomas Campi

Pour cette reprise de notre rendez-vous BD hebdomadaire après la pause estivale, je commence tout en douceur avec un album simple, mignon, douillet.

L’action est délimitée par une rue de quartier où vivent des gens comme vous et moi. Des individus très différents les uns des autres qui se trouvent liés par la proximité géographique. Le point de convergence de ce petit monde se situe au rez-de-chaussée, chez Monsieur Armand, bibliothécaire volontaire du quartier, qui prescrit et confie des ouvrages en fonction des besoins de chacun.

Dans cette rue, vous croiserez Irina, qui se rend régulièrement dans son jardin secret, pour pratiquer sa passion. Il y a aussi Louis, un gamin triste parce que sa maman est morte et qu’elle est devenue un sujet tabou entre son père et lui. Lucie, une vieille dame qui fait des ménages pour survivre mais n’arrive plus à payer son loyer. Et puis il y a Paul, employé des chemins de fer, qui ne comprend pas pourquoi son collègue affiche un sourire en permanence. Il n’en peut plus de ce sourire constant sans raison !

Sans raison… pas vraiment. Paul va comprendre que si M. Kacew est heureux, c’est parce qu’il s’intéresse… aux petites gens. Une mise en abyme intéressante, qui démontre au final que peu importe qui nous sommes, un habitant du quartier comme un autre, nous portons tous en nous une histoire, un vécu qui vaut la peine qu’on s’y intéresse. Et que c’est cet intérêt qu’on se porte les uns aux autres qui fait que les petites gens sont au bout du compte exceptionnels.

Alors avant d’aboutir à cette conclusion il y a des pages tristounes, avec pour thèmes la mort, la pauvreté, la vieillesse. Mais il y a l’espoir, l’amour, la bienveillance et le bonheur de profiter tant qu’on est en vie. Et les dessins de Thomas Campi sont pafaitement au diapason du scénario élaboré par Vincent Zabus, entre rudesse et douceur.

L’album idéal pour bien démarrer du bon pied ce mois de septembre…

Le Lombard, 2012, ISBN 978-2-8036-3102-5, 72 pages, 14,99€

La reprise se fait chez Stephie !

18 réflexions au sujet de « « Les petites gens » de Vincent Zabus & Thomas Campi »

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s