« La guérilla des animaux » de Camille Brunel

Treizième lecture de la session de septembre des 68 premières fois. Pour son premier roman, Camille Brunel attaque fort. C'est direct, brutal, violent, sans pincettes. L'homme est le plus dangereux des animaux et pour le bien de la planète, il serait bon qu'il disparaisse. C'est en substance le propos de ce roman, un plaidoyer désespéré … Continuer de lire « La guérilla des animaux » de Camille Brunel

Publicités

« Trancher » d’Amélie Cordonnier

Onzième lecture de la session 2018 des 68 premières fois. En une semaine, j'ai lu La vraie vie d'Adeline Dieudonné et regardé la série Big Little Lies qui ont en commun le sujet de la violence domestique. Et comme de coutûme, j'ai commencé un livre des 68 sans lire de quoi ça parlait, mais je parie … Continuer de lire « Trancher » d’Amélie Cordonnier

« K.O » d’Hector Mathis

Dixième lecture de la session de septembre des 68 premières fois. Sitam erre dans le froid et repère une cabane. Y a trouvé abri un vieil homme malade, Archibald, avec qui il va partager quelques heures. Sitam va revenir sur son histoire. Il va raconter comment il a rencontré Capu, comment il a trouvé une … Continuer de lire « K.O » d’Hector Mathis

« Le Nord du monde » de Nathalie Yot

Neuvième lecture de la session de septembre 2018 des 68 premières fois. En ce moment, j'ai envie de romans épais, denses, qui me plongent dans un décor palpable, avec des personnages que je suis longtemps ; je veux des péripéties, de l'intrigue, pleurer, rire, craindre, tourner des pages encore et encore... Le moment n'était donc pas … Continuer de lire « Le Nord du monde » de Nathalie Yot

« Einstein, le sexe et moi » d’Olivier Liron

Huitième lecture de la session de septembre des 68 premières fois. Comme d'habitude, j'ai ouvert ce livre de la session sans lire la quatrième de couverture. Je découvre donc que le narrateur, qui est aussi l'auteur, est autiste Asperger. Maintenant qu'on en parle beaucoup, je cerne à peu près de quoi il s'agit. Un autiste … Continuer de lire « Einstein, le sexe et moi » d’Olivier Liron