« Au bonheur de lire » Collectif

Je lis, tu lis, ils lisent, nous lisons, avons lu et lirons encore. Mais pourquoi lit-on ? Parce que lire est un plaisir, un bonheur même, si l’on reprend le titre de cet ouvrage. Il s’agit d’un recueil qui propose des fragments de textes, qu’ils soient des extraits de romans ou d’autobiographies, des réflexions sur la lecture ou des situations évoquant des personnages de fiction et leurs livres ou habitudes de lecteur.

Le recueil est divisé en trois parties, chacune avec un thème particulier : l’enfance d’abord, puis le pouvoir des mots et enfin l’enchantement de posséder un livre.

Au fil des pages, nous croiserons donc Emma Bovary, Marcel Proust racontant ses journées de lecture ou encore Montag (Fahrenheit 451 de Ray Bradbury) commettant l’acte interdit de tenir un livre entre ses mains. Sylvain Tesson chérit sa caisse de livres dans sa cabane en Sibérie, Hanna (Le Liseur de Bernhard Schlink) se délecte des textes lus à voix haute par son amant… Autant de situations différentes qui démontrent à quel point la littérature est essentielle et source de joie.

Chaque texte n’éveillera pas la même émotion selon les lecteurs. Je fais partie de ceux particulièrement touchés par l’évocation de l’enfance, qu’elle soit entourée de livres dans la bibliothèque familiale (Jean-Paul Sartre) ou que ses lectures soient dues aux quelques livres passés de main en main tachés et rafistolés (Louis Calaferte). Le rôle des livres tient une place importante dans la construction de la pensée, qu’elle libère l’imagination ou qu’elle apporte des connaissances. Ce que Jean-Jacques Rousseau explique à merveille.

Le pouvoir de la littérature, qui nous transporte et nous rend plus humain car nous oblige à l’empathie et nous pousse à aller vers l’autre (Henry Miller), est aussi un des messages les plus marquants du recueil.

En tout, ce sont quinze textes qui nous sont proposés. Vous en oublierez sans doute certains qui ne vous toucheront pas, mais ceux qui vous auront parlé, qui auront résonné particulièrement en vous, soyez assuré que vous reviendrez les relire à l’occasion, pour les déguster comme une petite madeleine de Proust.

Au bonheur de lire est un petit livre particulièrement réussi qui fera assurément une bonne idée de cadeau aux lecteurs de votre entourage.

Folio 2€, 2022, ISBN 978-2-07-298129-6, 112 pages, 2€

Chronique rédigée pour Les Chroniques de l’imaginaire

Publicité

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s