« Les aventures de Sherlock Holmes » d’Arthur Conan Doyle

Dernier rendez-vous classique de l’année autour du challenge Les classiques c’est fantastique de Moka et Fanny. Le thème de décembre est romans policiers et noirs.

Pour choisir mon titre, je n’ai pas cherché bien loin, j’ai collé au plus près à l’intitulé. J’avais acquis il y a quelques années ce magnifique ouvrage illustré regroupant toutes les nouvelles des aventures de Sherlock Holmes. Le type de livres qu’on adore parcourir au coin du feu (même sur Netflix) pendant les vacances d’hiver.
Il fait 815 pages donc je vous le dis tout net, je n’ai pas tout lu. C’est aussi le genre d’ouvrage qu’on picore plus qu’on ne le lit d’une traite.

Faut-il encore présenter Sherlock Holmes ? Détective privé de l’époque victorienne, au train de vie aisé, solitaire mais pas misanthrope, consommateur de cocaïne. Il s’intéresse à tout ce qui peut lui servir dans le cadre de sa profession : médecine, chimie, potins. Il tient son bureau à l’étage de sa maison sur Baker Street, à Londres. S’adonne au violon. Écoute sans juger, seul l’intéresse de trouver la vérité. A pour seul ami le fidèle Dr Watson, l’homme qui relate toutes ses aventures.

Le Dr Watson n’a de cesse d’être impressionné par les talents de détective de son ami, même si à la longue, il s’y est fait. Il aide Holmes dans ses réflexions mais ne lui arrivera jamais à la cheville. Lorsqu’un client entre dans son bureau, d’un coup d’œil, le détective est capable de dire d’où il vient, quel métier il fait, ce qui l’amène. Il est doté d’un sens de l’observation et de déduction hors du commun !

A ce titre, les enquêtes qu’on retrouve dans ce recueil sont excitantes à suivre. Comme le Dr Watson, le lecteur essaie d’être à l’affût de tous les indices. Mais n’est pas Holmes qui veut, il a toujours trois coups d’avance sur nous. Et quand arrive le fin mot de l’histoire, surgit dans notre esprit cette phrase « élémentaire mon cher Watson » ! Que je n’ai pas encore croisée à ce stade de ma lecture d’ailleurs…

En plus des personnages et des enquêtes, très variées, il y a l’atmosphère victorienne que nous sommes nombreux à affectionner. Les rues londoniennes faiblement éclairées, le fog, les pubs, les tenues élégantes, les fiacres… Cela ajoute encore à l’atmosphère mystérieuse qui règne dans ces nouvelles.

L’intégrale des nouvelles est ici traduite avec talent par un seul et même traducteur, Eric Wittersheim. Cela assure une continuité dans la lecture, sans changement de rythme, de choix de vocabulaire. La cerise sur le gâteau de ce bel ouvrage (qui fait la taille d’un épais roman graphique), ce sont les illustrations de Sydney Paget. Je vous laisse juger mais franchement, ne sont-elles pas superbes ?

Le personnage d’Arthur Conan Doyle est devenu culte, identifiable au premier regard avec son chapeau, sa pipe et son pardessus. C’est aisément compréhensible et en même temps paradoxal, car si on accède très facilement à ses pensées d’enquêteur, son cœur d’homme est fermé à double tour. En tout cas, pour l’instant, la suite de ma lecture me réserve peut-être des surprises…

Ces nouvelles ont un charme désuet et cosy qui me ravit, je me régale. Et comme cette lecture est une entreprise de longue haleine, ce sera ma seule participation ce mois-ci.

Les lectures mystérieuses de : Moka, Fanny

Omnibus (version France Loisirs), 2015, ISBN 978-2258108325, 815 pages, 39€

19 réflexions au sujet de « « Les aventures de Sherlock Holmes » d’Arthur Conan Doyle »

  1. J’ai vu il y a peu la série « Sherlock » (réalisée il y a une dizaine d’année), adaptation contemporaine fort réussie de quelques affaires du célèbre duo. Le livre Omnibus que tu présentes risque d’être le prétexte à un achat !

    1. Je n’ai jamais été attirée par la série mais je te crois sur parole si tu dis qu’elle est réussie. Si tu aimes les aventures de Sherlock Holmes, cette édition vaut sacrément le coup !

  2. Sherlock Holmes pour moi aussi 😉 Je voulais l’intégrale Sherlock Holmes mais j’avais lu que la traduction française avait été faite d’après la version américaine et pas anglaise d’origine (un comble) !!!

  3. Quelle belle édition ! merci de nous la présenter 🙂
    J’ai ce livre dans ma PAL mais pas dans cette édition.
    Je te souhaite une belle fin d’année !

  4. Mon collègue de musique m’a offert cette sublime édition. Je comptais la picorer pour le challenge mais force est de constater que j’ai manqué de temps. Je pense tout de même y revenir à l’occasion.

    1. Ton collègue a du goût ! Je crois que même quand on n’est pas fan du genre ou du personnage, la beauté de l’ouvrage donne envie de mettre le nez dedans. Quand tu auras le temps ; c’est toujours ce même paramètre qui pose problème ^^

  5. J’ai justement mis un commentaire chez Moka disant qu’entre Sherlock et moi ce n’était pas le grand amour (souvenirs scolaires douloureux) mais la série télévisée (avec Benedict Cumberbatch ) m’a énormément plu donc je pourrais faire un effort pour le relire!

  6. Ce livre est sublime ! Il m’a déjà fait envie en librairie, mais je ne sais pas si j’aimerais vraiment ces enquêtes. J’en avais lu une quand j’étais ado et elle ne m’avait pas transportée. Il faut vraiment que je réessaie à l’occasion ! Tu m’en as bien donné envie !
    Par contre, je suis une fan totalement de la série avec Cumberbatch qui est une vraie merveille à mon goût. Une des séries dont je ne me lasse et que j’ai déjà vu à moult reprises.
    Et pour la fameuse phrase, tu ne devrais pas la rencontrer : Conan Doyle ne l’a jamais écrite ! Ça vient d’une des premières adaptations cinématographiques si je me souviens bien.

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s