« Des souris et des hommes » de Rebecca Dautremer d’après John Steinbeck

Pour inaugurer ce premier rendez-vous BD de la semaine de la saison 2021-2022, je reste dans la thématique de cette semaine consacrée aux classiques adaptés à l’écran ou en BD. Ayant récemment reçu en cadeau Des souris et des hommes vu par Rebecca Dautremer, le choix de l’album s’est imposé de lui-même.

Le roman de John Steinbeck est un de mes préférés. Je l’ai lu deux fois, j’ai adoré la version ciné avec John Malkovich et Gary Sinise, je sais que je pourrais le lire encore et revoir le film sans jamais me lasser. Redécouvrir l’histoire par le biais de Rebecca Dautremer m’effrayait car j’ai la tête emplie d’images qui ne collent pas avec son univers. Un univers que j’aime énormément pourtant.

Je vous rappelle l’histoire. George et Lennie sont deux amis d’enfance qui parcourent la campagne californienne en quête de boulots saisonniers. George est la tête, Lennie les bras. Le pauvre garçon est simplet, gentil et affectueux, mais il ne contrôle pas sa force ni son envie de toucher des choses douces. Des choses ou des femmes… A cause de ses maladresses sans mauvaise intention, George et Lennie doivent régulièrement fuir le lieu où ils se trouvent. Et tout recommencer ailleurs.

Je suis très attachée à ce duo, et leur aventure dans le nouveau ranch m’émeut toujours autant. C’est avec un plaisir chaque fois renouvelé que je retrouve leur compagnie.

Comme je le pressentais, j’ai eu du mal à juxtaposer l’histoire avec les dessins de Rebecca Dautremer. Je me suis d’ailleurs surprise plusieurs fois à ne pas décoller mes yeux du texte (intégralement repris) et me souvenir qu’il fallait aussi que je regarde les dessins.

Ne comptez pour autant pas sur moi pour émettre une critique sur cet ouvrage, qui est magnifique. Tout est beau : l’objet, les planches, la diversité de traitement des scènes, parfois proches de l’affiche publicitaire. C’est simplement que ça ne correspond pas à MON histoire particulière avec ce roman.
Je tire mon chapeau à Rebecca Dautremer pour ce travail incroyable que je suis certaine, vous serez nombreux à prendre grand plaisir à lire.

Tishina, 2020, ISBN 979-10-91472-07-4, 420 pages, 37€

La reprise se passe chez Stephie !

16 réflexions au sujet de « « Des souris et des hommes » de Rebecca Dautremer d’après John Steinbeck »

  1. J’ai trouvé que ce roman graphique était en totale adéquation avec le roman d’autant qu’il garde les mots de Steinbeck et j’ai ressenti les mêmes émotions et certaines illustrations sont criantes de justesse et de sensibilité….. Un de mes grands coups de coeur dans ce domaine 🙂

  2. Il est tellement beau ce roman ! Je tenterai peut-être la BD… Même si je ne suis pas super attirée par la couverture, certaines pages intérieures ont l’air magnifiques.

  3. Ton avis est très intéressant!
    Dans une moindre mesure, j’ai le même problème avec les films sur Harry Potter 😀 Harry et moi c’est une longue histoire d’amour et le voir en film a complètement mis de côté les images que je m’étais fabriquées.

  4. Des souris et des hommes est l’un des très rares romans que j’ai été obligé de lire à l’école et que j’ai aimé. Il m’avait énormément touché. Je n’ai pas pu résister à cette adaptation que je trouve magnifique. Mais face au gros pavé, je n’ai pas encore eu le courage de vraiment le lire, je ne l’ai pour le moment que feuilleté

  5. Roman lu grâce à ma prof de français de 6èmr ou 5ème et qui a lancé ma vie de lectrice tant je l’avais adoré…j’ai emprunté à la bibli cet ouvrage, les images sont en effet magnifiques.

  6. J’aime amoureusement le roman. Et je pense que je vais être subjuguée par ce roman illustré que je feuillette régulièrement sans m’être encore lancée.

  7. Un roman que j’aime énormément depuis que je l’ai découvert au collège, lu et relu, et ravie, pour ma part, de cette adaptation graphique, mais je comprends totalement ton point de vue, je craignais d’avoir le même ressenti d’ailleurs. Je note l’adaptation ciné 🙂

  8. J’ai pour ma part beaucoup aimé l’adaptation mais je suis fan des dessins de Rébecca Dautremer en général. Je l’avais emprunté et maintenant, je veux l’acheter!

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s