« Lisbonne » de Fernando Pessoa

En parcourant le rayonnage de la librairie pour trouver un roman de José Maria de Eça de Queiroz pour le challenge Les classiques c’est fantastique de Moka et Fanny avec pour thème en juillet On dirait le Sud, je suis tombée sur ce titre de Fernando Pessoa. Projetant de me rendre à Lisbonne lors de mes vacances au Portugal (comme chaque année), je l’ai pris sans me poser de question.

Pessoa est un auteur que je connais peu et qui me demandera du temps avant de prétendre le connaître. Il a écrit sous divers hétéronymes (pseudonyme auquel un écrivain a cherché à donner une existence concrète, en lui prêtant une biographie, une œuvre, une évolution distinctes de la sienne propre (LAROUSSE)), n’a été publié qu’une fois de son vivant, le reste ayant été découvert dans une malle. Des milliers d’écrits qui n’ont pas fini de livrer leurs secrets.

En lisant Lisbonne, je m’attendais à trouver un hommage à la ville de son cœur sous forme de promenade. Il s’agit en réalité d’un guide touristique proposant un parcours de la ville. Fernando Pessoa s’attarde sur telle rue, tel monument, telle place, livrant force détails et précisions historiques.
Ce n’est pas sans intérêt, mais si on ne connaît pas Lisbonne et si on ne peut pas observer soi-même les lieux cités, ce n’est pas captivant. Cela reste un guide touristique, bien écrit, mais de façon journalistique, sans l’envolée littéraire à laquelle il est légitime de s’attendre venant de Pessoa.

Après la visite virtuelle de Lisbonne vous trouverez une description des journaux de l’époque ainsi que le détail sommaire des points d’intérêts en périphérie.

Ce qui a le plus retenu mon attention en fin de compte c’est l’article d’Antoine de Gaudemar dans le Libération du 28 avril 1988, qui revient sur la vie de Pessoa dans son quartier ; sa gentillesse, sa discrétion et son goût pour la boisson.

Un ouvrage que je ne vous recommande donc pas pour découvrir l’auteur mais plutôt pour accompagner votre visite de Lisbonne (que je n’ai même pas pu aller voir cette année…).

10/18, 2018, ISBN 978-2-264-02642-2, 118 pages, 4.10€

10 réflexions au sujet de « « Lisbonne » de Fernando Pessoa »

    1. Vous aviez choisi une belle destination ❤️❤️ Même moi qui ai arpenté Lisbonne plusieurs fois j’étais perdue. Je le ressortirai quand je pourrai voir en même temps ce qui est décrit.

  1. Merci pour votre critique très claire – comme toujours. J’attendrai de partir à Lisbonne pour acheter ce livre. Pessoa a tant écrit que j’ai de quoi m’occuper avec le reste 🙂

  2. Un livre que j’avais lu pour partir à Lisbonne sans en garder de souvenir finalement ! Pas indispensable mais il avait tout à fait sa place dans la sélection !

    1. J’espérais un périple personnel à travers Lisbonne mais il ne s’agit finalement que d’un guide touristique sans affect. Ça n’a pas grand intérêt si ce n’est de me permettre d’honorer un peu plus le challenge 🙂

  3. J’aime bien les regards d’écrivains sur des lieux comme à travers ce guide mais je choisirai un autre titre pour entrer dans l’œuvre de Pessoa.

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s