« Django Main de feu » de Salva Rubio & Ricard Efa

Je connais Django Reinhardt pour être LA figure du jazz manouche et pour sa main déformée, qui ne l’a pas empêché d’être un virtuose de la guitare. Mais cela s’arrête là. C’est donc avec curiosité que je me suis lancée dans la lecture de l’album que lui ont consacré les talentueux Salva Rubio et Ricard Efa, qui m’avaient déjà conquise avec la BD biographique Monet.

Le scénariste, Rubio, explique qu’il est difficile de trouver des documents sur la jeunesse de Django. Mais il se présente comme un historien-scénariste et a fait de son mieux pour coller à la réalité, comblant les trous avec son imagination ou laissant des ellipses temporelles au besoin.

Django était un manouche donc, qui vivait dans une caravane avec sa mère et son frère Nin-Nin. Leur père les a laissés quand ils étaient encore petits et c’est leur mère, Negros, un tempérament du feu de Dieu, qui les a élevés seule. Dans sa communauté, la musique tient une place majeure, et il regardait avec envie son oncle jouer dans un groupe. Il rêvait d’avoir son banjo, un instrument coûteux que sa mère ne pouvait pas lui offrir. Mais l’envie d’en jouer lui démangeait le sang ; la frustration était telle qu’il a fait plein de bêtises et qu’il allait droit dans le mur. Jusqu’à ce que sa mère comprenne qu’il le lui fallait vraiment, son banjo.

Tout a changé du tout au tout. Django excelle. Il ne veut pas apprendre à lire ni à écrire (il restera analphabète toute sa vie), n’a pas besoin de lire une partition. Il entend la musique et sait la rejouer, avec un talent incroyable qui laisse bouché bée les musiciens aguerris et suscite l’admiration de tous : de sa communauté, du public, des gens du milieu… Il devient célèbre.

L’album s’attarde uniquement sur la jeunesse de Django. Sur la genèse de sa carrière en somme. Il était très sûr de lui, persuadé de son talent, et ne s’est jamais laissé démonter. Son arrogance allait jusqu’à l’insolence, il ne se montrait ni fidèle ni reconnaissant. Du moins avant l’incident qui lui a valu de presque perdre sa main. Incapable de mouvoir deux doigts, il a pourtant réussi à surmonter cet obstacle en travaillant d’arrache-pied pour retrouver son niveau, inégalable. Le destin prend parfois de drôles de chemins, il semble que cette tragédie lui ait finalement remis la tête sur les épaules et permis de le faire entrer dans la légende.
Des chansons et mélodies accompagnent les vignettes. Je crois que ne n’en connaissais aucune mais il ne tient qu’à moi d’aller les écouter pour les entendre à la relecture de cet album.

Cette lecture m’a été très agréable, d’autant plus que les planches de Ricard Efa sont tout à fait à mon goût. J’ai aimé découvrir qui se cachait derrière ce nom, Django Reinhardt, ainsi que lire la partie documentaire de Salva Rubio. Cela m’a donné envie de connaître davantage sa vie adulte et de visionner le film Django, avec l’excellent Reda Kateb. Ce que j’ai fait mais j’ai été déçue, il s’agit plus de la persécution des tziganes par les nazis à travers l’histoire de Django Reinhardt qu’un véritable biopic. Intéressant mais pas ce que j’attendais.

Dupuis – Aire Libre, 2020, ISBN 979-1-0347-3124-4, 87 pages, 17.50€

On se donne rendez-vous chez Noukette pour découvrir les autres BDs de la semaine

20 réflexions au sujet de « « Django Main de feu » de Salva Rubio & Ricard Efa »

    1. J’ai cliqué pour « accéder au mini-site de l’exposition » mais je n’avais pas vu la date, il n’est plus disponible. Je ne doute pas que c’était intéressant. J’aimerais bien à l’occasion regarder un documentaire, avec le son ça prend une autre dimension 🙂

  1. Comme toi, je ne connaissais pas grand-chose de sa vie avant de lire un album jeunesse puis ce roman graphique (et j’aime ce que fait Salva Rubio!), qui est magnifique !

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s