« Le Piratosaure et la Chèvre aux oeufs d’or » d’Alex Sanders

Les coffres du Piratosaure sont vides ! Sacrebleu, lui qui ne se nourrit que d’or ! Comment va-t-il faire ? Heureusement, son ami Jack passe par là et lui annonce qu’il existe une chèvre qui pond des œufs en or. Le Piratosaure ne peut pas le croire, une chèvre qui pond des œufs ? En or ?? C’est impossible ! 

Et pourtant, le voilà parti avec Jack en quête de cette fameuse chèvre. Mais pour l’atteindre, il leur faudra monter au sommet d’une colline, là où se trouve le château de l’ogre Pantacruel. Car c’est lui qui possède l’animal. Voilà nos deux amis prêts à affronter le danger pour voler la chèvre qui sauvera le Piratosaure. Mais la partie ne sera pas si facile à jouer, car une surprise de taille les attend dans le château….

Cet album raconte une nouvelle aventure de ce personnage récurrent d’Alex Sanders, mi-pirate, mi-dinosaure, qui attaque les navires et les pille pour s’emparer de leur or. Le Piratosaure pourrait être effrayant mais il est plutôt rigolo, lui qui ne manque pas de courage et affronte l’ogre d’une façon qui fera rire les enfants.

L’aventure des deux amis, divertissante et amusante, permet d’aborder les thèmes du courage, de l’amitié et de l’entraide grâce au duo formé par les deux pirates. Jack n’est après tout qu’un pirate banal qui ne fait pas le poids face au géant ogre Pantacruel, qui n’a pas l’air commode du tout. Il se montre très brave pour aider son ami.

On pourrait craindre qu’un enfant soit effrayé par la situation et par les personnages, mais la dimension humoristique prend le dessus. Mon fils de quatre ans a tout de suite accroché au Piratosaure, aux dessins colorés, à l’histoire dynamique et à ses rebondissements. C’est d’ailleurs très agréable d’en faire la lecture puisqu’il y a matière à incarner les différents personnages. On prend aussi plaisir à retrouver les références d’histoires connues : la Poule aux œufs d’or, Pantagruel, Jack et le haricot magique. 

Ce Piratosaure a donc eu son succès et cela donne envie de découvrir les nombreux autres albums de la collection

Pour les 4-6 ans

2020, Gallimard Jeunesse, ISBN 978-2-07-513955-7, 40 pages, 13.50€

Chronique rédigée pour Les Chroniques de l’Imaginaire

Une réflexion au sujet de « « Le Piratosaure et la Chèvre aux oeufs d’or » d’Alex Sanders »

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s