« Inconnu à cette adresse » de Kressmann Taylor

Je termine ma participation au challenge Les classiques fantastiques pour le mois de mai avec cette nouvelle américaine parue en 1938.

Kressmann Taylor n’est pas très connue, en revanche cette nouvelle épistolaire a eu un énorme succès dès sa parution qui ne se dément pas au fil des décennies. Elle est considérée comme un classique de la littérature américaine.

Max et Martin sont allemands et amis. Ils tiennent une galerie d’art aux Etats-Unis. Martin a la nostalgie du pays et rentre avec femme et enfants en Allemagne, où il se construit une nouvelle vie dans l’opulence alors que ses concitoyens peinent dans la pauvreté d’un pays en déclin. Les deux amis correspondent et s’envoient des lettres chargées d’émotion et de fraternité.

Jusqu’à ce que Max interroge Martin. Quel est ce personnage nommé Hitler qui émerge de façon inquiétante ? Est-ce que ce qu’il entend sur le traitement infligé aux Juifs est vrai ?
C’est là que l’amitié entre les deux amis va se rompre, car Max est juif. Et que Martin est acquis à la cause d’Hitler, au point de refuser à Max de l’aider à retrouver sa soeur partie en Allemagne, qui a brusquement cessé de donner des nouvelles.

Max est abasourdi. Il se sent trahi. Et prépare une vengeance diabolique.

Inconnu à cette adresse est court et vite lu, mais percutant et vous ne l’oublierez pas de sitôt. En quelques lettres, Kressmann Taylor met en lumière l’endoctrinement et la fanatisation d’un peuple pour un homme aux pensées abominables au mépris des sentiments humains. Son cher ami Max est devenu un juif nuisible, tout comme son ex amante (la soeur de Max). Martin les renie totalement. Mais la vengeance de Max sera à la hauteur de sa déception et de ce qu’est devenu son ami.

Je vous conseille vivement la lecture de ce tout petit livre magistralement construit.

Le Livre de Poche, 2005 pour mon édition, 9782253108269, 89 pages

C’était ma quatrième lecture pour ce challenge en mai sur le thème de la littérature américaine et anglaise. Ont précédé :
Le docteur Thorne d’Anthony Trollope
La perle de John Steinbeck
Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur (BD) de Harper Lee / Fred Fordham
Challenge proposé par Moka et Fanny.

7 réflexions au sujet de « « Inconnu à cette adresse » de Kressmann Taylor »

  1. Je me souviens de ce roman lu en 3e.
    Je me souviens de la claque prise à la lecture.
    Je me souviens de mon premier cours sur ce livre, une fois devenue prof.
    Je me souviens de mes élèves. Et de la claque qui perdure, chez eux, aussi.
    (Moka-Perec la nostalgique)

      1. J’aime l’idée que la littérature ait le pouvoir de créer ces liens-là et de les entretenir… Définitivement.
        (Et j’ai envie de le relire d’ailleurs, grâce à toi.)

Répondre à Alice Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s