« Rien qu’une vie » de Graham Norton

41LMp6Zb7NL._SX195_.jpgDans un coin perdu d’Irlande où il ne se passe jamais rien, le sergent Collins vaque à ses occupations quotidiennes sans pression, sans urgence, à voir les jours passer les uns après les autres.

Jusqu’au jour où un corps est retrouvé sur un chantier, déterré alors qu’il était resté enfoui depuis de nombreuses années. Quelle est l’identité de ce cadavre ? Les rumeurs vont bon train, on pense qu’il s’agirait d’un homme disparu du jour au lendemain il y a une vingtaine d’années. On a dit qu’il était parti pour l’Angleterre, mais le doute s’installe désormais.

Le sergent Collins va mener son enquête au milieu d’habitants qu’il connait très bien, ambiance téléfilm british qui fleure bon les cottages et le thé à 5:00PM. N’y voyez rien de péjoratif, j’adore ces ambiances, et je suis loin d’être la seule. Tout le monde se connait, et certains connaissent mieux encore le passé des uns et des autres. Il y a plein de secrets cachés dans les chaumières, qui se révèlent au fur et à mesure, parfois par inadvertance ( ah bon ? Vous ne saviez pas ? Oups). Et c’est dans une histoire telle que celle-ci que nous entraîne Graham Norton.

Rien qu’une vie se détache des autres publications Stéphane Marsan par sa construction plus classique. Le dénouement n’est pas non plus incroyable, on s’y attend. Mais quand on aime ce type d’intrigue, l’Irlande et les mesquineries de voisinage, on ne boude pas son plaisir. D’autant plus que les personnages sont attachants, et qu’il se cache une vraie tragédie romantique qui ne pourra pas vous laisser indifférent…

Merci aux éditions Stéphane Marsan pour cette nouvelle découverte.

Editions Stéphane Marsan, 2019, ISBN 978-2-37834-061-2, 288 pages, 18€

 

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s