« L’histoire de la guerre pour les nuls » d’Eric Delbecque

9782412031131ORICet ouvrage était proposé lors d’une opération Masse Critique de Babelio, et je ne vous cache pas que s’il s’était intitulé « L’histoire de la guerre » tout court, j’aurais certainement passé mon chemin. Mais « pour les nuls », ça change tout. Non pas que je me sois dit que je suis la cible idéale (ahum), mais je suis fan de la collection des éditions First. Les ouvrages « pour les nuls » ont l’art et la manière de rendre intéressant tout ce qui ne nous attire pas, de nous faire comprendre facilement tout ce qui nous semble compliqué, de vulgariser ce que certains autres ouvrages expliquent avec des phrases et des termes alambiqués.

La collection pour les nuls, c’est :
– des explications claires qui ne survolent pas le sujet.
– une organisation ludique : le découpage fait qu’on passe de la théorie, aux exemples, aux anecdotes.
–  une présentation aérée : pas de texte bloc qui décourage.
–  un séquençage qui permet facilement d’aller d’un endroit à l’autre de l’ouvrage comme bon nous semble.

En ce qui concerne L’histoire de la guerre pour les Nuls précisément, je suis encore une fois très satisfaite.

Tout d’abord, l’auteur est quelqu’un qui s’y connait. C’est la base, mais c’est important de le souligner. Eric Delbecque est entre autres : expert en sécurité intérieure, militaire, ancien conseiller défense du ministre de l’intérieur, docteur en histoire contemporaine, conférencier etc (je vous épargne l’ensemble des détails mais il y a du niveau).

Et le plus important, le découpage est clair et pertinent.
La première partie est consacrée à l’histoire de l’homme en tant qu’animal politique et guerrier. Cela commence à la Préhistoire et se termine en 1914. Moi qui aime beaucoup l’histoire, j’ai trouvé cette partie passionnante car elle m’a rappelé les détails de nombreux épisodes historiques (l’Empire romain, les guerres de religions, Gengis Khan..).  Et cela retrace particulièrement l’histoire de France, un domaine que j’aime beaucoup même si j’ai souvent du mal à retenir ce que j’apprends. Pourtant, j’ai aussi « L’histoire de France pour les nuls », un ouvrage que j’adore !
La deuxième partie traite de la guerre en tant qu’étape ultime du nationalisme. L’auteur s’attarde sur la période 1914 – 1945, qui marque une nouveauté dans le déroulement de la guerre. Auparavant, il s’agissait d’armées qui s’affrontaient, avec la volonté d’acquérir de nouveaux territoires. C’était un moyen politique, sans que les civiles ne soient directement impliqués. A partir de 1914, le but est l’anéantissement total de ses ennemis : civils touchés, territoires détruits, notion de supériorité. L’apogée étant l’holocauste.
La troisième partie est consacrée à la guerre sans véritable guerre : il s’agit globalement de la guerre froide, de la guerre de l’information, des guerres économiques, qui se jouent sur un terrain autre que militaire. Les deux grandes guerres ont complètement bouleversé la vision historique de la guerre. Cette partie là est vraiment passionnante pour comprendre le monde moderne et les enjeux qui ne se déroulent pas forcément au vu et au su de tous.
Dans la quatrième partie, l’auteur évoque les guerres asymétriques, qui opèrent depuis 1991, depuis la fin des deux grands blocs. Les alliances se font et se défont (les talibans d’abord soutenus puis combattus par les USA),  les guerres se font souvent à l’intérieur d’un pays (les guerres civiles), la montée du djihadisme…
La cinquième partie est consacrée à la cyberguerre avec la cybercriminalité, les hackers. Pour le coup, c’est un aspect de la guerre complètement inédit dans l’historique et qui implique de nouvelles techniques de défense.
Enfin, la sixième partie est la plus ludique puisqu’elle s’intéresse à la guerre dans le domaine culturel. De quoi étoffer nos références puisqu’il permet de connaître les films, romans, peintures, photos qui illustrent et éclairent un évènement historique. Sans dire que les listes données sont exhaustives, il y a franchement de quoi vous occuper des années.

Je suis ravie que cet ouvrage rejoigne ma collection, il est très bien fait, très intéressant, éclairant… merci beaucoup à Babelio et aux Editions First !

First, 2019, ISBN 978-2-412-03113-1, 384 pages, 22.95€

masse_critique

 

Publicités

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s