Mes BD de l’année 2018

Cette semaine, on se donne rendez-vous chez Moka pour parler de notre bilan BD de l’année. En cherchant mes coups de coeur de l’année (je n’ai pas envie de parler de mes déceptions), je me rends compte que côté BD il n’y en a pas beaucoup. Tant mieux, ça m’évitera de faire des choix, car je comptais ne sélectionner qu’un trio de tête pour ce billet.

9782818934135Mon premier coup de coeur est Facteur pour femmes de Didier Quella-Guyot et Sébastien Morice. Pour rappel, l’histoire se passe pendant première guerre mondiale, sur une île bretonne. Un jeune homme est exempté à cause de son pied bot et devient le seul homme du village. Il assumera le rôle de facteur, chargé entre autres de délivrer aux femmes les messages de leur mari. Mais il jouera de son nouveau statut à des fins peu glorieuses. Cet album, je l’ai adoré. D’une part parce que les planches sont sublimes, mais surtout j’ai trouvée l’histoire audacieuse et passionnante.

CVT_Maria-et-Salazar_1081

Mon deuxième coup de coeur, c’est Maria et Salazar de Robin Walter. Un récit autobiographique puisque l’auteur retrace sa démarche pour apprendre à connaître l’histoire de Maria, la femme de ménage de la famille. Maria est portugaise et Robin s’intéresse à son passé et d’une manière générale, l’histoire de l’immigration portugaise en France. Robin Walter a parfaitement su doser la part d’histoire et la part de documentation. Ca se lit tout seul, c’est émouvant et extrêmement intéressant. Et je ne dis pas ça (que) parce que c’est aussi comprendre l’histoire de ma propre famille, même si évidemment, cela joue sur mon ressenti.

9782822211284_1_75Mon dernier coup de coeur, c’est la série Les enquêtes d’Enola Holmes de Serena Blasco. Enola Holmes est une jeune fille vive, intelligente et libre. Elle mène son enquête comme son grand frère Sherlock, mais avec elle c’est une plongée dans l’univers de l’enfance. La couverture donne le ton. C’est rose, violet, joli, cosy. Si vous ne savez pas quoi mettre au pied du sapin d’une demoiselle d’environ 10 ans, ne cherchez pas plus loin.

Voilà pour mon bilan 2018. Et je sais que 2019 s’annonce prometteur côté BD. Il y a déjà de quoi faire sur mes étagères 😉

bd_de_la_semaine_big_red

Publicités

18 réflexions au sujet de « Mes BD de l’année 2018 »

  1. Facteurs pour femmes est noté dans mes tablettes! Pour Enola il faudrait que je continue la saga! Et je te conseille de lire les romans ❤
    Très belle fin d'année à toi !

  2. Facteur pour femmes a été un de mes tous premiers coups de cœur 2016. Enola Holmes m’a moins convaincue… même si j’ai passé un agréable moment. Mais sans plus 😉

  3. Trois albums aux genres totalement différents ! Beaucoup aimé « facteur pour femmes », avec sa chute. Celui sur le Portugal me tente moins par contre…

  4. Joli trio!
    Facteur pour femmes m’avait beaucoup plu, et j’ai hésité à mettre Enola Holmes dans mon bilan coup de coeur…
    Je me souviens encore de ton billet sur Maria et Salazar, il est dans ma Wishlist 🙂
    Joyeux Noël Natiora!

  5. Facteur pour femmes est dans ma sélection aussi ! Et je pense qu’Enola Holmes me plairait bien aussi ! Joyeuses fêtes !!

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s