« Deux stations avant Concorde » de Peire Aussane

téléchargement.jpgTroisième lecture pour les 68 premières fois

Alors que son compagnon doit partir en Russie pour le travail, Eve monte à Paris avec leurs deux jeunes enfants pour rendre visite à ses parents. Ce qui ne devait être qu’un court séjour reposant va tourner en voyage à l’autre bout du monde, après le vol de son portable dans le métro. Elle est persuadée que c’est ce bel homme avec qui elle a échangé un regard troublant qui le lui a dérobé. Ce mystérieux inconnu est parti au Japon et c’est sur un coup de tête qu’elle suit sa trace.

Cette histoire se déroule sur quelques jours et nous met sur le chemin d’Eve, une artiste qui a le sentiment de ne pas vivre pleinement. D’Antoine, son compagnon, dont la fidélité n’est pas la qualité première mais qui se rend compte après la décision subite d’Eve qu’il risque de la perdre. Et de feu Augustine, la grand-mère d’Eve, partie vivre au Japon il y a plusieurs années. En partant à la recherche de l’homme mystérieux, Eve va trouver le chemin d’un passé familial secret.

Une qualité qu’on peut facilement accorder à Peire Aussane est sa plume. Même si l’histoire ne m’a pas intéressée plus que cela, son écriture a réussi à capter mon attention et à m’enserrer dans ses filets. L’alternance des focalisations et la confusion des sentiments donnent à ce roman une tessiture large et émouvante.
Mais je suis restée en retrait du récit. Ce coup de tête n’est pas crédible, la facilité avec laquelle Eve retrouve le lieu secret où se rendait sa grand-mère est improbable. La découverte qu’elle fait est jolie mais sans grand intérêt. Et la façon dont elle se livre à Antoine, alors qu’elle sait qu’il la trompe, est décevante.

Pour autant, je ne peux pas dire que j’ai perdu mon temps à la lecture de ce livre. J’ai bizarrrement apprécié. Précisément pour l’écriture, qui m’a fait oublier que je n’adhérais pas spécialement aux aventures racontées.

Michalon, 30 août 2018, 978-2-84186-894-0, 192 pages, 17€

119118512_o

logorl2018
http://delivrer-des-livres.fr/?p=32129

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Deux stations avant Concorde » de Peire Aussane »

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s