« Ubac » de Elisa Vix

ubac.jpgMoi qui adore les récits glaçants, angoissants, voire même malsains, j’ai été servie avec ce court roman très efficace.

Prenez un couple. Ils sont jeunes, heureux parents d’une adorable petite fille de six mois. Ils vivent dans un village de montagne. Possèdent un bowling qui marche plutôt pas mal. Sont sans attache puisqu’ils n’ont pas de famille autre que celle qu’ils forment aujourd’hui.

Maintenant, prenez une soeur jumelle. Celle du mari, dont il n’a jamais parlé à sa femme. Une soeur qui débarque tout droit de New York où elle a passé 4 ans. Une soeur magnifique, froide, mutique, qui adore son frère et ne manque pas une occasion de le coller. Une soeur qui manifestement, n’aime pas partager.

Vous voyez où je veux en venir ? La soeur ne va pas seulement essayer de se mettre entre les deux époux, on comprend rapidement qu’elle va essayer d’éliminer les données gênantes. Et tous les moyens sont bons !

Je frémis encore en repensant à certaines scènes, la tension à son maximum. Il n’y a rien de manifeste, tout est dans les sous-entendus et le suggéré. On ne sait pas avec certitude ce que cette Nadia a fait ou pas, mais on suppose fortement. C’est vraiment machiavélique et moi je suis très très bonne cliente. J’ai dévoré ce roman, court certes, mais particulièrement intense et visuel. Je me suis régalée !

France Loisirs, 2017, 180 pages, 13,99€

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s