« Baad » de Cédric Bannel

images

41+48bMHe3L._SX195_joli-coeurNouveau roman reçu dans le cadre de ma participation au Prix Meilleur Polar Points, nous embarquons cette fois pour l’Afghanistan. Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais j’ai du mal à me figurer l’Afghanistan avec un service de police compétent, intègre et juste. A en croire Cédric Bannel, je n’ai pas franchement tort.

Cet auteur est un énarque touche-à-tout : politique, business, voyages…

« Un article dans Libération sur l’Afghanistan m’a donné l’idée de ce personnage. J’ai découvert le pays il y a huit ans, un vrai coup de foudre, et j’y retourne régulièrement. » (L’Express, 5 juin 2016). On peut donc faire confiance à Cédric Bannel pour savoir de quoi il parle quand il écrit ses enquêtes à Kaboul.

Sauf erreur, Baad est le quatrième roman mettant en scène le Qomaandaan Oussama Kandar, chef de la brigade criminelle de Kaboul, et son équipe. Un crime horrible a eu lieu : une jeune fille est retrouvée nue, le pubis rasé, le coeur perforé avec un outil tranchant. Bientôt, c’est une autre fille qui est découverte. Et alors qu’Oussama mène son enquête, nous savons qu’une autre fille, Badria, risque elle aussi la mort chaque jour qui passe.

Si on s’attarde sur l’enquête, rien à redire. C’est bien construit, inquiétant, répugnant même quand on sait qu’il y a viol. C’est un polar très efficace que j’ai pris grand plaisir à retrouver dès que je rouvrais mon livre. L’histoire est dense car nous suivons aussi un ex-agent des services secrets contrainte (sous peine de voir sa famille mourir) de débusquer un des ennemis de la mafia italienne. Oui, je sais : qu’est-ce que ça vient faire là-dedans ? Ha ha, quand vous verrez la tournure que prend le récit, vous serez tout aussi ravis que moi. L’histoire est géniale.

Si on parle de ce que ça dit de l’Afghanistan, waouh ! On passe au cran supérieur. J’ai été absolument happée par ce que Cédric Bannel nous livre. Il adore ce pays, d’accord. Mais pour le coup il ne fait aucune concession. Et pourtant, il ouvre son roman avec une courte introduction nous avertissant que la vision du pays « ravagé par les guerres, la pauvreté et le fondamentalisme religieux » est « relativement simpliste ». Que les Afghans ‘incarnent le courage et l’espoir ».
Très sincèrement, ce n’est pas ce que j’ai retrouvé dans ce roman. Je pense qu’amoureux de ce pays il en a une vision idéalisée mais qu’heureusement, le naturel revient au galop dans son écriture et qu’il nous étale les travers de l’Afghanistan.
Tout d’abord, la police et la politique sont corrompues jusqu’au trognon. Il y a quand même des hommes droits comme Oussama qui malheureusement doivent aussi composer avec cet état de fait et fermer les yeux sur certaines choses pour pouvoir continuer à exercer.
Le statut de la femme ? C’est indescriptible. Comment peut-on concevoir que les femmes n’existent que dans l’appartenance à quelqu’un d’autre ? Qu’on les tue impunément pour « l’honneur » et que la justice laisse faire ? Ce sont des esclaves qui ne servent qu’à faire à manger, le ménage et à contenter les hommes.
A côté de cela, la femme d’Oussama est une féministe engagée qui doit agir aussi clandestinement que possible.
La religion est omniprésente, et tiens donc, elle n’est pas que paix et amour. Cette éternelle contradiction est encore plus meurtrière dans les pays gouvernés par des religieux.
Et il y a aussi une autre réalité de l’Afghanistan, qui est un pays multi-ethnique où là encore, on a du mal à respecter celui qui n’est pas de la même ethnie. Ceci aussi est très frappant dans le roman.

Pour résumer, j’ai adoré cette lecture, pour tout : l’écriture, la structure, l’enquête à proprement parler, et surtout le contexte culturel et géo-politique passionnant. Pour l’instant c’est mon préféré de la sélection.

Points, 2017, 978-2-7578-6364-0, 490 pages, 8,10€

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Baad » de Cédric Bannel »

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s