« Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » de Raphaëlle Giordano

9782212561166.pdf-0.jpg« Roman » sorti l’an passé, je ne m’étais pas attardée dessus, peu désireuse de lire une histoire qui est en fait un guide de développement personnel déguisé.

Puis je me suis intéressée aux livres de développement personnel, qui finalement ne sont pas si mal si on sait ce qu’on recherche et qu’on ne prend pas tout au pied de la lettre.

Et je me suis souvenue de ce livre qui a cartonné et qui aborde le thème sous une forme plutôt originale et ludique.

Camille est mariée, a un enfant, et un boulot. Elle aime son mari mais ils ne communiquent plus, avec son fils elle a l’impression de mal s’y prendre, et son boulot… argh, n’en parlons pas.

Alors qu’elle est sur une route de campagne, sa voiture la lâche. Pas de réseau. Elle n’a d’autre choix que d’aller frapper à la porte de la première maison qu’elle voit pour passer un coup de fil, et sur qui tombe-t-elle ? Un routinologue !
Un quoi ?
Un routinologue. C’est un monsieur qui va t’aider à reprendre ta vie en main en te faisant suivre un programme comme un régime, avec des théories et leur mise en pratique.

Camille va donc suivre pas à pas les conseils et prescriptions de ce routinologue et petit à petit, ses jours mornes et vains vont se transformer en journées productives qui ont du sens. Le gris de sa vie va devenir de plus en plus rose. Tout va s’en trouver amélioré : sa vie de couple, sa vie de mère, sa vie professionnelle, l’estime de soi…

Pour être honnête, l’aspect roman vaut peanuts. C’est ultra linéaire, il n’y a rien d’inattendu, bien au contraire, et ça vire même au cucul la praline.

MAIS c’est justement le but ! Montrer qu’en pratiquant quelques trucs et astuces au quotidien, on améliore tous les aspects de sa vie. Si Camille finissait par divorcer de l’homme qu’elle aime et par foirer son plan professionnel, ça n’aurait aucun intérêt.
Donc le destin de Camille est nécessairement caricatural.

51b1868ef895dd0e9b3a02de7c922f3c_400x400En ce qui concerne la partie développement personnel, je suis assez satisfaite. On ne peut pas tout faire, et il y a des exercices qui ne seront pas pertinents pour tout le monde. L’ancrage, par exemple, qui consiste à se remémorer un moment heureux lorsque ça ne va pas pour revivre un état de bien-être, ça ne marche pas chez moi. Pareil pour la rumignotte, une tirelire qui recevra 1€ à chaque pensée négative. Franchement, on a quand même le droit de ne pas être en mode « je vais bien tout va bien » H24.
En revanche, j’ai bien aimé l’idée de la photographie imaginaire, qui consiste à regarder ce qui se passe comme si on était derrière l’appareil, avec un autre angle de vue. Le cahier des engagements aussi, pour ne pas perdre de vue ce qu’on s’est dit.
Puis les autres petites choses que je pratique déjà, comme le sourire intérieur ( et extérieur, ça aide beaucoup, surtout quand on travaille dans la vente (le sourire qui dit bien essayé mais cherche pas tu ne pourriras pas ma journée 😀 ) ou le grand rangement pour virer les trucs inutiles.

On trouve à la fin un glossaire de tous les exercices, ce qui est bien pratique quand on n’a pas envie de prendre des notes au fur et à mesure de notre lecture. Bonne idée aussi, ces exercices et théories apparaissent en gras dans le roman, on peut donc facilement les retrouver.

Donc au final j’ai bien aimé, l’idée de présenter tous ces conseils sous forme de roman est sympathique. Et il y a des idées judicieuses. Je n’en demandais pas plus.

Eyrolles, 2015, ISBN 978-2-212-56116-6, 218 pages, 14,90€

Publicités

4 réflexions au sujet de « « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » de Raphaëlle Giordano »

  1. Ce livre est une vraie pepite (en developpement personnel) par contre je suis d’accord que si on recherche une belle oeuvre litteraire, heuuuu, c’est pas par là qu’ça se passe 😄
    Bel article en tout cas
    Merci
    Bonne journee
    Clementine

  2. Bonsoir,
    Je l’ai lu aussi , et j’ai trouvé que le sujet est traité d’une façon plutôt abordable. Ce livre est à accessible à tout lecteur. Bien qu’on s’attend à la remise en question de Camille et à une fin plutôt positive, la manière dont le « routinologue » l’amène à la réflexion est assez intéressante. Et n’importe qui pourrait être le cobaye des exercices proposés, en ayant connaissance de ce qui pourrait fonctionner ou non. Mais d’une manière générale je trouve que ce livre nous amène à la réflexion personnelle et peut donner des idées sur le « comment faire ».

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s