« Wayward Pines – Livre 2 » de Blake Crouch

71PCMo1XkPL.jpgjoli-coeurIsolés à Wayward Pines, les habitants n’ont aucune idée de ce qui se trame dans leur ville. Il savent juste qu’il faut suivre l’ordre établi : aller au travail en faisant semblant de travailler, se marier avec la personne désignée, faire des enfants, répondre au téléphone dès qu’il sonne, faire une « fête » lorsqu’un concitoyen a désobéi… En bref, une dictature où l’apparence du bonheur est obligatoire.

Ethan Burke, qui dans le premier volet a essayé de s’enfuir, connait à présent la vérité et est nommé shérif de la ville. Difficile de conjuguer cette activité avec son envie de révéler à tous les habitants pourquoi ils sont là. En effet, peu savent qu’ils ont été endormis des milliers d’années plus tôt pour être réveillés à une ère où l’espèce humaine est devenue une bête sauvage dénuée de parole. Et que Wayward Pines est ceinturée d’une clôture électrifiée pour y protéger ses habitants.

Mais si tous veulent paraître soumis à la loi de la ville, certains se rebellent secrètement. Et lorsqu’une jeune fille, protégée de Piclher, est assassinée, Ethan doit mettre la main sur le coupable. Comment enquêter sur ceux qu’il souhaite rejoindre ?

Tout dans cette histoire est affaire de dichotomie. Vouloir le bien de ses habitants en les contrôlant à chaque seconde ; faire régner la loi sur une ville dont on n’approuve pas les règles ; agir comme un citoyen obéissant tout en organisant des rencontres secrètes… L’ambiance est à la fois effrayante et excitante.

Un personnage en particulier prend de l’ampleur dans ce deuxième tome. Il s’agit de Pam, fidèle lieutenant de Pilcher, le concepteur de Wayward Pines. Ce dernier l’a sorti de sa misère quand le monde était encore normal et elle lui voue une reconnaissance éternelle, quitte à commettre le plus vil des crimes. Elle n’a d’autre limite que sa loyauté envers Pilcher.

Cette série de Blake Crouch est diablement efficace. L’intrigue est très bien ficelée, les retournements de situation inattendus et bien trouvés, les personnages charismatiques… et la fin est géniale ! Il me tarde de lire la suite !

Chronique rédigée pour Les Chroniques de l’Imaginaire

♠ C’est assez rare pour le souligner, je suis autant emballée par la série télé que par la série roman. Et pourtant il y a des différences ! Mais vraiment, essayez, on se laisse facilement prendre par l’histoire et c’est assez addictif 😉

J’ai Lu, 2016, ISBN 978-2-290-07757-3, 350 pages, 6€

Publicités

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s