« L’enfant » de Maria Montessori

1507-1.jpgFaut-il encore rappeler qui est Maria Montessori ? Célèbre médecin italien, sa pédagogie, qu’on appelle « méthode Montessori » est connue dans le monde entier.

Maria Montessori fut une des premières à reconnaître l’enfant comme une personne à part entière, avec un caractère propre et des besoins. Chaque enfant est unique et même s’il existe des règles génériques applicables à tous, il faut savoir respecter cette unicité et s’adapter à l’enfant.

Le livre présenté ici a été d’abord publié dans les années 30, époque où le bien-être de l’enfant commençait à rentrer dans les habitudes des adultes mais n’était pas encore bien installé. Comme je l’ai entendu encore il y a peu, il n’est pas si loin le temps où on manipulait le nouveau-né en pensant que ses terminaisons nerveuses n’étaient pas encore formées et qu’il ne souffrait donc pas…

Ce livre est LA grande introduction à la pensée Montessori. Elle traite des thématiques précises sous forme théorique avec des exemples concrets pour appuyer ses explications. Sa grande idée, son fil conducteur dirons-nous, est que l’enfant est un « embryon spirituel » dejà doté des germes de son propre développement et que l’adulte doit agir comme un tuteur pour l’aider à se développer et à grandir en fonction de ce qu’il est, et à créer un environnement favorable pour permettre ce développement.

Pour le profane, même le parent ou futur parent, certains théories peuvent sembler opaques, jusqu’à ce qu’elles les mettent en siuation. Et grâce à ses explications, certaines attitudes sur lesquelles nous ne réfléchissons pas plus que ça prennent une importance particulière. Je pense à cette manie que certains peuvent avoir d’aider un enfant dans une tâche qu’il peine à effectuer seul. Alors qu’en réalité il faut le laisser faire sa propre expérience, se tromper, se corriger, se débrouiller et n’intervenir que s’il le demande.

Il existe de nombreux ouvrages sur la méthode Montessori, qui abordent des points précis et sont des manuels pratiques dans la vie de tous les jours. Mais pour connaître la génèse de cette pédagogie, ce livre republié aujourd’hui est indispensable. C’est la pierre fondatrice de l’édifice, qu’il faut connaître si l’on veut bien comprendre ce qui s’ensuit.

Un ouvrage à avoir dans sa bibliothèque de parents, même si on ne peut pas tout suivre au pied de la lettre.

Merci à Babelio et aux éditions Desclée de Brouwer pour m’avoir permis d’enfin comprendre ce qu’était cette fameuse pédagogie Montessori dont j’avais tant entendu parler !

Editions Desclée de Brouwer, 2016, ISBN 978-2-220-08023-9, 208 pages, 17,90€

Publicités

6 réflexions au sujet de « « L’enfant » de Maria Montessori »

  1. Il est dans ma bibliothèque et sa lecture est prévue mais je n’ai pas encore eu le temps. Il faut pourtant que je le lise aussi pour le boulot, sans doute cet été.

    1. C’est intéressant, tu t’en doutes. Et ce sont des chapitres très courts donc tu peux facilement butiner dedans en même que temps lire que ton roman en cours.

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s