Mini-chroniques pour le mois d’août

Ayant pris pas mal de retard sur mes billets et n’ayant pas le courage de tout reprendre, voici un résumé de ce que j’ai lu et apprécié, beaucoup, un peu ou pas du tout !

Policiers

Ce sont deux avant-premières chez France Loisirs.

appelle-moiAppelle moi de Sophie McKenzie : Livy se trouve à une soirée avec son mari lorsqu’elle reçoit un SMS de sa meilleure amie, Julia, lui demandant de l’appeler tout de suite. Livy ne peut pas et ne lui téléphone qu’en rentrant chez elle mais Julia ne répond pas. Tant pis, elles se parleront demain lors du déjeuner dominical habituel. Mais lorsque Livy retrouve son amie chez elle, il est trop tard : Julia est morte.

La police croit à un suicide mais Livy est persuadée que quelqu’un s’en est pris à Julia, et c’est aidée de Damian, le petit copain secret de Julia qu’elle mène elle-même l’enquête de son côté. Elle s’aperçoit que ce meurtre est lié à celui de sa jeune soeur des années auparavant. Julia tenait une piste. Qui a voulu la faire taire ?

Thriller terriblement efficace que j’ai lu en trois jours. On soupçonne l’un, puis l’autre, puis finalement encore l’autre. On essaie de dénouer les fils en même temps que Livy et on se casse le nez sur des impasses comme elle. J’ai beaucoup aimé.

intimidationIntimidation de Harlan Coben : Adam participe à une réunion du club de sport dans lequel joue son fils lorsqu’il est abordé par un inconnu, qui lui révèle que la fausse couche de sa femme il y a deux ans était un mensonge : elle n’a jamais été enceinte. Pour Adam, c’est un choc. Cet inconnu doit lui raconter n’importe quoi. Mais à quelle fin ? Et de toutes façons, il se doutait de quelque chose au sujet de cette grossesse… Lorsqu’il essaye d’en parler à Corinne, celle-ci lui rétorque que la situation est plus compliquée que ça, qu’elle a besoin de temps pour réfléchir. Puis elle disparait. « Prends soin des enfants ».

On commence ce Coben en se disant qu’on commence à connaître son style, mais il faut bien dire qu’il est diablement doué cet Américain. On a très envie de connaître le secret de Corinne et l’enquête dans laquelle nous emmène Adam (qui ne pipe mot à la police, accordant le bénéfice du doute à sa femme) est passionnante. J’ai englouti ces pages en une journée et le final m’a bluffée. Très très bon moment de lecture !

Littérature

l-homme-de-la-montagneL’homme de la montagne de Joyce Maynard : durant l’été 1979, Rachel et sa petite soeur Patty prévoient de s’amuser dans la montagne au pied de leur maison comme elles en ont l’habitude. Elles habitent une petite ville de Californie aux maisons éparses, isolées par un pont de la grande ville dans laquelle leur père, chef de la police locale, travaille. Mais leur programme est bouleversé par un drame : une fille a été retrouvée morte dans la montagne, assassinée. Les habitants s’inquiètent sans paniquer, il s’agit d’un fait divers. Jusqu’à ce que ce ne soient plus une seule mais plusieurs jeunes filles qu’on retrouve mortes, tuées avec le même mode opératoire. 

L’histoire n’est pas celle d’une enquête. C’est celle de deux petites filles qui voient leur terrain de jeu devenir le terrain de chasse d’un prédateur que la police ne parvient pas à démasquer, mettant en péril la santé physique et mentale de leur père, ainsi que sa réputation. Il s’agit de l’histoire de deux petites filles pour qui cette affaire a eu des répercussions très importantes.

C’est un roman que j’ai apprécié pour l’atmosphère de cette Californie semi-rurale de l’époque, quand les ados savaient encore jouer sans appareils électroniques et sans télé. C’est une époque d’insouciance pourtant fragilisée par l’apparition de ce tueur que personne ne parvient à identifier. Pour autant, je ne suis pas aussi enchantée de cette première incursion dans l’univers de Joyce Maynard que je l’espérais. Je retenterai l’expérience avec un autre roman.

G229pocketG229 de Jean-Philippe Blondel : professeur d’anglais, Jean-Philippe Blondel raconte sa vie d’enseignant au sein de la salle G229, une salle où les tables sont placées en U et qui lui est attribuée chaque année. Il parle de ses relations avec les élèves, avec les autres enseignants, avec l’administration, avec les parents d’élèves, de sa vie de famille etc.

J’avoue ne pas avoir trouvé l’engouement lu de-ci de-là sur différents blogs. C’est sympa, bien écrit (le style de Blondel est ce que j’ai préféré), mais le contenu ne m’a pas forcément instruit ni diverti. Ceci dit on sent un professeur passionné et investi, ce qui aboutit à un livre-document bourré de sensibilité (dans le bon sens du terme).

BANDES DESSINEES

chateaux-bordeaux-tomes-1-2Châteaux Bordeaux (T1&2) de Corbeyran et Espé : à la mort de leur père viticulteur, ses trois enfants doivent décider de ce qu’ils vont faire du domaine. Les deux garçons veulent vendre tandis qu’Alexandra, fraichement débarquée des Etats-Unis où elle vit depuis de nombreuses années, compte reprendre l’affaire. En effet, elle a quitté son amant, qui était aussi son patron, et par voie de conséquence a perdu son travail. Elle n’a aucune raison de ne pas relever ce nouveau défi et de redonner ses lettres de noblesse au domaine du Chêne courbe.

Mais la situation financière est alarmante et certains veulent lui mettre des bâtons dans les roues. Qu’à cela ne tienne, Alexandra a de la ressource et ne compte pas se laisser faire.

Très bon début de série, dans lequel nous avons affaire à une intrigue bien construite et intéressante, dans le milieu ô combien précieux du vin, de la vigne, de la viticulture, tout un art et même une science. On se cultive tout en se divertissant, avec en prime de très belles planches. Je lirai la suite avec plaisir.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Mini-chroniques pour le mois d’août »

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s