« La nuit des lucioles » de Julia Glass

9782848932071La quatrième de couverture étant particulièrement bien rédigée, je me permets de la recopier :

À quarante ans passés, Kit est un bon père de famille. Pourtant, lui n’a jamais connu l’identité de son père, que sa mère a toujours refusé de révéler. Après avoir perdu son emploi, il est plongé dans l’inertie la plus totale. Sa femme, lasse de cette situation, le convainc que s’il veut se construire un futur, il est temps qu’il fasse la lumière sur ses origines. S’ensuit une quête d’identité, la rencontre avec une famille si longtemps étrangère, mais aussi avec Fenno McLeod, libraire gay new-yorkais, qui l’aidera à lever le voile sur ce père absent. Kit retracera l’histoire de ses parents, sa propre histoire, jusqu’à cette fameuse nuit où brillaient les lucioles.

Il s’agit donc d’un récit sur la quête de son passé. Kit a toujours ressenti qu’il lui manquait quelque chose, malgré l’amour de sa mère et celui de son premier beau-père. Il se doute d’ailleurs que ce dernier peut l’aider à savoir qui est son géniteur et entreprend de lui rendre visite, après que son épouse lui a pour ainsi dire ordonné de chercher la réponse, tant elle sent que c’est ce qui plombe sa vie et donc celle du foyer.

Kit se rend donc chez son ex beau-père, où il retrouve son ancienne chambre et passe quelques jours à aider le vieil homme. Ces jours s’écoulent doucement, et c’est ce qui m’a particulièrement plu dans ce roman : tout va lentement et Julia Glass prend vraiment son temps pour poser les personnages, les situations, décrire les sentiments. On pourrait se croire dans un feuilleton, avec des moments clés et d’autres qui ne sont là que pour nous rendre les personnages plus proches.

De fil en aiguille, Kit parvient à obtenir des réponses. Et cela va bouleverser sa vie. Il y aura des révélations, de nouvelles rencontres, des déceptions, de la joie et de la tristesse.

C’est un roman très dense, dans lequel on se love avec plaisir. ll ne faut pas être pressé, juste prendre son temps et se laisser glisser dans l’histoire, accompagner les personnages qui sont si bien dépeints qu’ils s’animent sous nos yeux… Une très jolie découverte.

Editions des Deux Terres, 2015, ISBN 978-2-84893-207-1, 572 pages, 23€

challenge-un-pave-par-mois

Publicités

6 réflexions au sujet de « « La nuit des lucioles » de Julia Glass »

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s