« Pain, éducation, liberté ( Une enquête de Kostas Charitos – Tome 3 ) » de Petros Markaris

511-4iQcQqLLe commissaire Charitos vit en 2014, dans une Athènes que Petros Markaris anticipe au moment où il écrit le roman. La Grèce est en crise, si bien que le pays abandonne l’euro pour revenir à la drachme. Les prix flambent, les citoyens n’ont plus les moyens de payer leur essence, les salaires sont gelés… On ne peut pas dire que l’auteur ait une vision optimiste de l’avenir de son pays.

Cette morosité ambiante n’empêche pas que la vie suit son cours, et que les meurtriers continuent de tuer. Un crime étrange vient d’être commis. Un homme d’affaires est retrouvé mort tué par balle, avec un enregistrement sur lui qui se déclenche au moment où Charitos s’approche du cadavre. Il s’agit d’un message qui émanait autrefois de l’extrême-gauche.

L’affaire est difficile, et encore davantage lorsque un autre corps est retrouvé. Qui est derrière tout ça ? Quel est le message ?

Si l’enquête est bien menée, avec tout ce qu’il faut pour nous tenir en haleine (suspense, fausses pistes, du rythme), c’est surtout pour ce que ce roman dit de la Grèce que l’histoire est intéressante. On apprend des choses sur les mouvances politiques, sur le contexte économique et social du pays et sur la façon de vivre à Athènes. Le contexte est dépeint sans qu’il n’y ait de descriptions longues et fastidieuses, les détails s’intègrent facilement dans l’histoire pour une compréhension globale fluide. On est véritablement en Grèce le temps d’un roman, même si ce n’est pas la Grèce des cartes postales.

Objectivement, on n’est pas dans le « grand » roman policier. Mais l’histoire est bien construite et tient la route, j’ai réellement pris plaisir à suivre les avancées de l’enquête d’un commissaire désabusé. Et l’immersion dans un autre pays, avec une autre culture, une autre réalité économique est bien appréciable. A retenir quand vous aurez envie d’un polar court, efficace et dépaysant.

Chronique rédigée pour Les Chroniques de l’Imaginaire

Points, 2015, ISBN 978-2-7578-5174-6, 257 pages,6,70€

challenge polar

Publicités

6 réflexions au sujet de « « Pain, éducation, liberté ( Une enquête de Kostas Charitos – Tome 3 ) » de Petros Markaris »

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s