« Nucléon 58 – Robert Sax T1 » de Rodolphe, Louis Allaing & Drac

91bT3gNFriLRobert Sax tient un garage à Bruxelles, dans les années 50. Lorsqu’un soir son ami Boon ne rentre pas chez lui, il soupçonne qu’il lui est arrivé quelque chose. En effet, ce libraire lui avait confié avoir assisté à une scène étrange. Un homme est rentré dans sa boutique en faisant semblant de s’intéresser aux livres pour se faire cueillir par une voiture lorsqu’il a osé en ressortir. Et alors que Robert Sax écoutait son histoire dans la librairie, un autre homme au comportement suspect est justement entré.

Dans quelle galère Boon s’est-il mis en voyant ce qu’il n’aurait pas dû voir ? En réalité, il ne s’agit pas de ce qu’il a vu, mais de ce que l’homme recherché a eu le temps de lui confier sans que personne ne se rende compte de rien : un stylo.

sax4Dès lors, Robert Sax va tenter de comprendre ce que cache cette histoire qui ressemble fort à de l’espionnage. Il peut sembler surréaliste qu’un garagiste puisse se lancer aux trousses de voyous pour sortir son ami du pétrin et parvenir à rentrer de nuit dans une ambassade sans encombre. Et oui, ça l’est. Mais il y a quelque chose dans ce personnage qui donne envie de penser qu’il était fait pour ça, car ce rôle lui va comme un gant.

La manière dont l’intrigue est traitée est surprenante, avec des rebondissements bien trouvés. Notamment le fin mot de l’histoire. On retrouve assez bien l’ambiance des années gangsters avec leurs impers et pistolets silencieux qui fument. Le dessin et les couleurs old school ajoutent à cet esprit suranné qui me plait beaucoup.

C’est un premier tome réussi qui donne envie d’attendre la suite, qui paraîtra début 2016.

Chronique rédigée pour Les Chroniques de l’imaginaire

Delcourt, 2015, ISBN 978-2-7560-4335-7, 52 pages, 14,95€

Publicités

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s