« Charlotte » de David Foenkinos

charlotte-david-foenkinos-L-HZft1ejoli-coeurDavid Foenkinos, ce jeune auteur à l’allure digne d’une comédie romantique, qu’on imaginerait facilement prof de philo. Celui qui a écrit La délicatesse, qui m’a laissé le souvenir d’un roman sirupeux. Ou encore La tête de l’emploi, qui m’avait davantage plu mais dont je dois relire mon billet pour me rappeler si j’avais vraiment aimé ou pas (il s’avère que j’avais beaucoup aimé en fait).

Bref. David Foenkinos pour moi, c’est la promesse d’un roman où même la brutalité est à angle ronds.

Alors quand j’ai appris qu’il s’était attaqué à une histoire sur une jeune artiste juive allemande morte dans les camps ; que son roman suscitait un enthousiasme général chez les copines qui ont sensiblement les mêmes affinités que moi ; qu’il avait reçu le prix Renaudot pour Charlotte (argument le moins convaincant en réalité mais qui a le don de titiller ma curiosité), j’ai sauté le pas.

J’ai tout d’abord été surprise par le style, dont j’avais forcément entendu parler. L’auteur revient à la ligne à chaque phrase, qui se veulent toutes courtes. Physiquement, on ne lit pas de gauche à droite mais de haut en bas, dans un effet de chute, simulant l’inexorabilité de la mort de Charlotte.

Charlotte_Salomon.Keuze_JSF_BE_EvA_JHM_04351C’est grâce à cet ouvrage que j’ai appris qui était Charlotte. Une jeune fille qui a grandi dans une famille sinistrée par les suicides. Son grand-oncle, sa tante, sa mère, qu’elle a perdue très jeune. Son père était un médecin qui avait combattu aux côtés des forces allemandes pendant la première guerre mondiale et sa belle-mère une diva qui rencontrait un grand succès. Petit à petit, à mesure que l’Allemagne s’enfonçait dans les ténèbres, les Salomon ont été réduits à des sous-êtres. Charlotte a bien espéré y échapper en intégrant une école d’art, qui l’a acceptée sans enthousiasme malgré son statut de juive.

Biend que David Foenkinos ait forcément imaginé une histoire d’après ce qu’il sait de la vie de Charlotte Salomon, dans les grandes lignes, c’est véritablement le destin de cette femme morte à 26 ans alors qu’elle attendait un enfant qui nous est conté. Le style d’écriture magnifie ses bonheurs et ses malheurs, nous plongeant ainsi dans un récit d’une poignante intensité.

Pour le coup, je peux dire que j’ai adoré : l’histoire, l’écriture, le parti pris. Et que cette fois, je sais que je n’oublierai pas à quel point j’ai été conquise par cet ouvrage qui aura amplement mérité que David Foenkinos y consacre dix ans de sa vie.

Sublime !

Charlotte a remporté le Prix Renaudot et le Goncourt des lycéens 2014.

Gallimard, 2014, ISBN 978-2-07-014568-3, 221 pages, 18,50€

challengerl2014logo-challenge-c3a0-tous-prix

Publicités

16 réflexions au sujet de « « Charlotte » de David Foenkinos »

    1. Je ne lirai pas pour autant ses livres précédents, je pense que ce roman se démarque nettement de sa production habituelle. En tout cas celui-ci est vraiment grandiose.

  1. A contrario, je crains que ce livre ne soit pas fait pour moi. J’ai peur de le trouver globalement superficiel et tout ce que j’ai entendu sur l’auteur est plutôt mitigé. Cela dit, ton enthousiasme se lit avec plaisir !

    1. Sur l’auteur mon opinion reste inchangé, mais pour ce roman il m’a vraiment très agréablement surprise. je ne pense pas qu’on puisse le trouver superficiel, honnêtement. Mais moi-même j’y suis allée avec méfiance, donc je comprends aisément ta réticence 😉

  2. C’est vrai que les billets sont multiples sur ce livre. J’ai lu la Delicatesse et j’avais bien aimé. Je lirai sûrement celui-ci aussi pour me faire un avis 🙂

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s