« Le sang noir du secret » de Lyndsay Faye

51S1-Hg0n2L._De l’autre côté de l’Atlantique, dans le New York du 19ème siècle, la vie des noirs n’est pas de tout repos. Même affranchis, ou nés hommes libres, ils vivent sous la menace d’être enlevés pour alimenter le cheptel des propriétaires d’esclaves dans le sud du pays.

Timothy Wilde est un jeune policier qui assiste avec rage et impuissance aux injustices entretenues par ses compatriotes blancs. Il s’est engagé pour le triomphe du bien mais constate qu’il se bat souvent contre des moulins. Lorsque une femme noire débarque en courant au commissariat pour déclarer le vol de sa famille, il ne peut que se jeter à corps perdu dans l’enquête.

Ce vol de famille n’était pas un fait rare dans l’Amérique du 19è siècle, comme en a récemment témoigné le film 12 years a slave de Steve McQueen. Des hommes et femmes noirs libres étaient enlevés pour être revendus en tant qu’esclaves, sans que la justice ne cherche véritablement à s’interposer. C’est ce sujet difficile qu’aborde ici Lyndsay Faye sous forme d’histoire policière.

L’enquête est passionnante, mais ce qui rend le roman d’autant plus intéressant, c’est le contexte historique et politique décrit par l’auteure. Elle nous plonge véritablement dans un vieux New York, en nous amenant à la rencontre de différents personnages qui rappellent une autre époque : la pâtissière, le ramoneur, les domestiques… Les idées politiques et philosophiques sont également bien exploitées : abolitionnistes, conservateurs, supériorité de la race blanche. Le lecteur baigne totalement dans l’atmosphère du New York du 19ème siècle.

Le personnage de Timothy, naïf et courageux, est particulièrement attachant, notamment de par la relation étrange qui le lie à son frère. Le fil qui les fait passer de l’amour à la haine est particulièrement ténu.

Même si le roman connait quelques longueurs, ralentissant le rythme de l’histoire, c’est une réussite dans le sens où Lyndsay Faye parvient à nous instruire sur un sujet peu connu en mettant en scène une intrigue policière fouillée et intéressante, avec un nombre conséquent de personnages marquants. Une auteure à suivre…

Fleuve éditions, 2014, ISBN 978-2-265-09446-8, 536 pages, 20,90€

6cuechallenge_us challenge-un-pave-par-mois challenge polar

Publicités

19 réflexions au sujet de « « Le sang noir du secret » de Lyndsay Faye »

  1. J’avais lu le premier que je te conseille vivement si tu ne l’as pas lu parce que je retrouve dans ton billet tout ce qui m’avait plu ainsi que le même petit défaut (un certain manque de rythme au début), mais un conquête historique passionnant et une intrigue policière très réussie.

    1. L’éditeur est Fleuve Noir, mais comme ils ne font plus que du noir désormais ils ont changé pour Fleuve Editions. C’était une découverte sympa, et comme son précédent roman semble avoir convaincu pas mal de lecteurs je pense que je vais me laisser tenter 🙂

    1. Je suis d’accord avec toi en principe, mais ici cela ne m’a pas tant gênée que ça car il s’agit de plus qu’un roman policier. J’ai personnellement surtout aimé pour l’atmosphère de l’époque et les problèmes raciaux évoqués.

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s