« Les visages » de Jesse Kellerman

51w959-SQdL._coup de coeurEthan Muller est issu d’une famille fortunée qui a réussi dans les affaires. Pour sa part, il tient une galerie d’art prestigieuse qu’il gère avec passion et sérieux. Bien qu’il doive beaucoup à ses aïeuls, il ne parle plus à son père, qui ne s’est jamais véritablement occupé de lui. C’est avec Tony, l’homme de main de ce dernier, qu’il a affaire pour jouer les intermédiaires.

Ce fameux Tony téléphone un jour à Ethan pour lui demander de se rendre illico dans un immeuble et visiter un appartement délaissé par son occupant. Y ont été retrouvés des milliers de dessins en format A4, tous plus extraordinaires les uns que les autres. Et chose incroyable : en suivant un ordre précis noté au verso des dessins, l’ensemble des feuillets aboutit à un seul immense dessin.

Ethan est subjugué et veut exposer cet artiste inconnu. Mais un dessin en particulier attire son attention : le premier, sur lequel figurent cinq têtes de chérubins. Lorsque ce dessin est publié dans les journaux et qu’un ex-policier reconnait des victimes dont le meurtrier n’a jamais été retrouvé, l’identité de ce mystérieux artiste devient un problème majeur, et même la quête d’Ethan.

Avec un récit mêlant à la fois la vie d’Ethan, son enquête, l’histoire de sa famille et celle de l’artiste, Jesse Kellerman parvient à construire une intrigue parfaite : il y a du suspense, un contexte véritablement travaillé, une histoire très dense et des personnages charismatiques, qu’on peut facilement identifier et se figurer.

J’ai beaucoup aimé l’alternance des points de vue et des époques, pour lesquels on a du mal à discerner le fil conducteur au départ mais dont on comprend l’importance à mesure qu’on avance dans le roman. Certains trouveront peut-être qu’il y a des longueurs, mais j’ai trouvé ces passages où on rentre dans la vie des personnages passés très intéressants et à-propos. Les histoires de la famille Muller et de l’artiste pourraient chacune constituer un roman à elles-seules.

L’écriture soignée et caustique de Jesse Kellerman fait qu’on prend encore davantage de plaisir à le suivre dans son récit.

J’avoue être entrée prudemment dans ce roman, l’auteur étant le fils du célèbre duo de romanciers Jonathan et Faye Kellerman. Mais pour moi il les surpasse, car il a tout : le style, le ton, l’intrigue, le talent de la narration.

Amateurs de polars, foncez !!

C’est une lecture que je partage aujourd’hui avec Stephanie ! J’espère qu’elle aura aimé autant que moi 🙂

Ce roman a été primé :

  • Grand prix des lectrices Elle 2010
  • Meilleur thriller de l’année par le Guardian

Points, 2011, ISBN 978-2-7578-1413-0, 474 pages, 7,90€

challenge polar

logo-challenge-c3a0-tous-prixNew Pal 2014challenge_us

Publicités

13 réflexions au sujet de « « Les visages » de Jesse Kellerman »

  1. Bonjour Natiora ! J’ai vu que nous n’avions pas faite notre LC sur La chambre des officiers de Marc Dugain qui était prévue pour le 17 (enfin on a pas publié nos billets ). Du coup peut-on la décaler à début septembre car je ne serai pas disponible durant le mois d’août ?
    Bonne journée !

  2. Encore un que j’avais noté et renoté…et puis…tu connais la suite ! D’autant qu’il me semble que Liliba en avait beaucoup parlé (de l’auteur aussi) mais pas encore dans la PAL qui est pourtant bien grassouillette !!! 😆 Là, ton billet fait carrément envie !!! 😀 Bises ma belle !

  3. bonjour, voila un lire que :me tente, m’intrigue et me fait peur depuis longtemps… j’hésite à sauter le pas, tant j’ai peur d’être déçue je crois …
    me laisserais-je tenter suite à votre article???

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s