« La briscola à cinq » de Marco Malvaldi

518tItUPKEL._

L’été est caniculaire dans un petit village balnéaire de Toscane, où Massimo tient son bar accueillant touristes et gens du coin. Parmi ces derniers, quatre vieux habitués joueurs de cartes et amateurs de racontars. Lorsqu’ils apprennent qu’un corps a été retrouvé dans une benne à ordures à proximité du bar et qu’en plus, Massimo a vu le corps, les langues s’agitent en tous sens.

C’est un jeune garçon sortant de soirée qui a découvert le corps d’une jeune fille, et la police ne le croyant pas en entendant son état d’ébriété, il a demandé à Massimo de venir par lui-même et de retéléphoner aux policiers. Le patron de bar se retrouve ainsi malgré lui mêlé à l’enquête. Mais cette situation n’est pas pour lui déplaire, car elle éveille en lui un instinct d’enquêteur. Écoutant les ragots, parlant l’air de rien aux bonnes personnes, il parvient petit à petit à démêler le noeud du mystère, démontrant ainsi l’incompétence du fanfaronnant commissaire Fusco.

Ce n’est pas un roman policier passionnant, même s’il faut bien admettre que Marco Malvaldi parvient à brillamment mettre du piquant dans cette affaire de meurtre digne d’un fait divers. Le dénouement est tout à fait surprenant. L’ambiance de plage avec chaleur et boules de glace est rafraîchissante mais sans plus et le groupe de petits vieux est sympathique mais manque de « gueule » à mon sens. L’ensemble est donc assez fade mais au bout du compte, cela se laisse très facilement lire.

En bref, c’est le roman idéal pour bouquiner sur un coin de plage.

Chronique rédigée pour Les Chroniques de l’imaginaire

10/18, 2014, ISBN 978-2-264-06185-0, 167 pages, 6,60€

challenge polar

Publicités

9 réflexions au sujet de « « La briscola à cinq » de Marco Malvaldi »

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s