« Le Diable, tout le temps » de Donald Ray Pollock

9782253175889-Tcoup de coeurC’est avec Jerome, qui en avait fait une critique élogieuse, que j’ai découvert et noté ce roman. Lorsque Asphodèle  l’a à son tour présenté, j’ai non seulement souligné le titre mais surtout accepté avec enthousiasme de le recevoir en livre voyageur. Quelques SPs plus tard (avec un intermède mois anglais), j’ai pu l’attaquer.

Aussitôt commencé, aussitôt englouti !

L’histoire nous emmène dans l’Ohio, plus précisément dans un petit village tranquille où Arvin vit avec ses parents. Son père est un fervent religieux, qui oblige son fils à prier matin et soir sur le tronc en contrebas de la maison. Arvin n’est pas malheureux mais ce n’est pas la grande joie non plus, surtout lorsque sa jeune et magnifique maman tombe malade.

C’est avec son histoire que le roman commence. Elle continuera avec une galerie de personnages tous reliés plus ou moins aux autres, qu’il s’agisse de la soeur du sheriff qui s’affranchit de sa timidité de façon étonnante ou du prêtre qui regarde de trop près les jeunes filles.

Des années peuvent séparer chaque chapitre, mais les lieux et les personnages se retrouvent. La Virginie occidentale et l’Ohio, symboles de l’Amérique profonde, avec ses marginaux, ses diners, le sheriff, les croyants aveuglés par leur foi.

J’ai beaucoup aimé le cheminement des personnages, soumis au destin. Qu’ils soient très croyants, menteurs, mauvais, repentis, bienveillants, personne n’y échappe. Ce qui doit arriver arrive. Car le Diable est là, tout le temps.

Je me suis complètement laissée emporter par cette Amérique, celle des faibles et des pauvres, celle des années 1950. La vie de chaque personnage m’a éblouie, ils ont tous une personnalité à part qui m’a remué les tripes. Le roman est magnifiquement construit, chaque mot a sa place, les événements s’enchaînent dans une idée de cohérence globale. C’est sombre, brut, puissant, captivant.

Quel coup de coeur ! J’ai tellement aimé que j’en parle très mal, mais je vous garantis qu’il en vaut vraiment la peine.

Merci Asphodèle pour le prêt !! D’ailleurs il rentre dans ton challenge A tous prix :

  • Meilleur livre de l’année 2012 par Lire
  • Grand Prix de la Littérature Policière – Etrangère 2012
  • Prix Mystère du meilleur roman étranger 2013

Le Livre de Poche, 2012, ISBN 978-2-253-17588-9, 403 pages, 7,10€

logo-challenge-c3a0-tous-prixchallenge_us

Publicités

27 réflexions au sujet de « « Le Diable, tout le temps » de Donald Ray Pollock »

  1. Je l’avais déjà noté mais je le souligne à présent 😉 J’ai failli l’empocher dernièrement en librairie mais je sens que ce n’est pas encore tout à fait le moment de le lire. J’attendrai encore un peu.

  2. Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu un livre aussi noir du début à la fin mais quel talent ! L’auteur nous accroche avec une aisance déconcertante malgré la répulsion que l’on éprouve à certains moments, il mérite bien son titre !!! 😆 Je suis ravie qu’il t’ait plu à ce point !!! ^^

    1. Ah oui, j’ai adoré de bout en bout ! Les personnages me collaient à la peau, et j’avais envie de les tirer par la manche en pressentant ce qui allait leur arriver. Merci encore pour le prêt 😀

  3. Rhaaaa, mon gros coup de cœur devient aussi le tien, j’adore ! Je ne sais pas si tu es adeptes des nouvelles mais son recueil sorti après ce roman est tout aussi excellentissime.

    1. Je l’avais vu chez toi aussi, le recueil. J’attendais de voir ce que je pensais du roman, et maintenant c’est tout vu, je vais passer aux nouvelles ^^ Merci pour cette découverte !

  4. J’avais aimé mais j’ai été déçue quand même, j’en attendais énormément, trop je pense, surtout qu’il a souffert de la comparaison avec un autre roman du même genre que j’avais adoré : « Le seigneur des porcheries » de Tristan Egolf. Je te le conseille fortement si tu ne l’as pas déjà lu 🙂

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s