« Tout seul » de Chabouté

41bEWr8Ot5L.coup de coeurIl aura suffi de quelques billets pour me convaincre qu’il fallait absolument que je lise cette BD, qui m’était pourtant sortie de la tête jusqu’à ce que je tombe dessus dans le bac à BD de la médiathèque.

Tout seul, comme on l’appelle, vit tout seul au milieu de la mer, dans un phare. Son père en était le gardien et c’est ainsi que ses parents y ont élu domicile, jusqu’à y mourir chacun leur tour. Revenir à terre ? Ils ne l’ont jamais envisagé car ils ont eu un fils, un fils né avec des malformations, monstrueux. De honte, ils n’ont jamais plus osé sortir du phare.

Maintenant Tout seul est livré à lui-même, et n’a pour compagnie qu’un poisson dans un aquarium.

tout-seul2Pourtant, un homme va établir un contact avec lui. C’est un marin qui travaille sur un chalutier avec son patron, chargé de livrer à Tout seul des caisses de ravitaillement toutes les semaines. Il apprend l’histoire du reclus et se sent animé de la volonté de faire quelque chose pour lui.

touseulDans le même temps, nous voyons la vie quotidienne de Tout seul. Une routine. Pêcher, manger, dormir, et piocher tous les jours de nouveaux mots dans son dictionnaire. Des mots qui stimulent son imagination puisqu’ils évoquent des notions et objets qui lui sont inconnus : comme par exemple, sur l’image, sa compréhénsion du mot « podologie ». L’étude du pied, oui. Mais du pied humain ? Du pied d’une chaise ? Du pied d’une lampe ? Ce sont aussi des mots qui lui font chaque fois prendre conscience de sa condition : monstre, prison…

C’est un récit avec peu de mots, car la solitude empêche la parole. Mais les dessins font écho des pensées et des émotions qui assaillent Tout seul. C’est émouvant et bouleversant. La tristesse et la joie se passent la balle, on sourit jusqu’aux oreilles aussi vite qu’on a la larme à l’oeil. Un bijou.

Vents d’Ouest, 2008, ISBN 978-2-7493-0429-8, 368 pages, 25€

Retrouvez les autres billets BDs du jour chez Mango !

Publicités

17 réflexions au sujet de « « Tout seul » de Chabouté »

  1. J’avais aussi beaucoup aimé. Les vignettes s’enchaînent avec un tel sens du mouvement que l’on dirait un film. C’était un grand coup de coeur pour moi aussi.

  2. Tu me donnes envie de le lire!Je vais voir si je ne l’ai pas à la bibliothèque. J’avais adoré  » Un peu de bois et d’acier » du même auteur, je ne sais pas si tu l’as lu, une merveille!

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s