« Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » de Jonas Jonasson

le-vieux-qui-ne-voulait-pas-fêter-son-anniversaireComme tout le monde, j’ai beaucoup entendu parler de ce roman après sa sortie et son succès phénoménal en librairie. Un ami nous l’a offert à mon homme et moi et je m’y suis enfin mise grâce à Amosme qui m’a proposé d’en faire une LC.

Voici l’histoire : Allan vit en maison de retraite et va avoir 100 ans. Aujourd’hui. Dans quelques minutes, on va venir le chercher dans sa chambre pour la fête spécialement organisée en son honneur. Cette perspective n’enchante guère Allan, qui choisit plutôt de sauter par la fenêtre pour se faire la malle. Et c’est parti pour l’aventure !

L’idée de base est très sympa. On se demande ce qui va bien pouvoir arriver à cet homme qui a déjà un pied dans la tombe. Il ne pourra pas aller bien loin après tout.

Détrompez-vous ! Il va lui arriver plein de folles aventures, à commencer par le vol d’une valise pleine d’argent. Ce qui va mettre le propriétaire de ladite valise en rogne et entraîner une série de situations plus hallucinantes les unes que les autres. Des gens avec un grain dans la tête, un éléphant, des pastèques gonflées au sirop… On pourrait se croire dans un film de Dupontel.

Mais ce n’est pas tout ! Car pendant sa cavalcade, la police à ses trousses (tant qu’à faire), Allan se remémore sa vie. Depuis sa jeunesse jusqu’à aujourd’hui. Allan n’est pas monsieur-tout-le-monde, loin s’en faut. Il a connu Franco, Staline, s’est évadé d’une prison de Vladivostok, s’est trouvé à New York, au Vietnam, en Corée et j’en passe. Et chaque fois qu’il a frôlé la mort il aura suffi qu’il se penche au bon moment pour l’esquiver de justesse.

Conclusion ? Il faut aimer. Moi je n’aime pas du tout. Pourtant il y a de bonnes injections d’humour noir qui m’ont fait rire toute seule. Mais ça part dans tous les sens, c’est trop loufoque pour moi. Le décalé peut être rafraîchissant mais à haute dose j’arrive vite à saturation. Définitivement pas pour moi !

Qu’en aura pensé Amosme ?

Pocket, 2014, ISBN 978-2-266-21852-8, 507 pages, 8,10€

New Pal 2014challenge-un-pave-par-mois

Publicités

27 réflexions au sujet de « « Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » de Jonas Jonasson »

  1. J’ai trouvé ce livre plaisant mais je comprends qu’on le trouve trop loufoque, trop invraisemblable. J’ai apprécié son côté Forest Gump mais je n’enchaînerai pas plusieurs livres comme celui ci.

  2. Ahh mais je pensais que ce livre était plutôt court ! Je comprends bien ta lassitude alors si l’absurdité et la loufoquerie s’étalent sur près de 500 pages… Je n’y suis pas forcément réfractaire mais sur une telle longueur, cela risquerait de me barber tout comme toi…

  3. Je suis tout à fait d’accord avec ta critique. Je n’ai pas trop réussi à rentrer dedans. Disons que j’ai trouvé cela sympa, mais sans plus. Trop de situations « n’importe quoi »!!

  4. J’ai aussi une limite de tolérance au loufoque, donc je comprends ce que tu veux dire, mais la mienne est plus haute, du côté de chez Douglas Adams. Ce roman-là m’a beaucoup fait rire 🙂

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s