La poésie du jeudi avec Jacques Prévert

chromo-oiseau-couronnc3a9-ana-rosa1J’ai piqué ce poème à Jacou, qui l’a partagé il y a un mois. J’aime tellement que je ne peux que vous le présenter à mon tour 🙂

FIESTA

Et les verres étaient vides

et la bouteille brisée

Et le lit était grand ouvert

et la porte fermée

Et toutes les étoiles de verre

du bonheur et de la beauté

resplendissaient dans la poussière

de la chambre mal balayée

Et j’étais ivre mort

et j’étais feu de joie

et toi ivre vivante

toute nue dans mes bras.

Jacques PREVERT

Publicités

12 réflexions au sujet de « La poésie du jeudi avec Jacques Prévert »

  1. Ah ce Prévert, inichmitable !
    Pas sûre que ivre mort, il puisse apprécier de sa belle toute nue… je crains qu’il ne s’endorme comme une masse et ronfle très fort 😆
    Merci pour ce moment de rigolade, Natiora et gros bisous pour ton we

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s