« Le tueur de l’ombre » de Claire Favan

 

9782266250016Après un premier volet diabolique, tenu d’une main de maître par la talentueuse Claire Favan, inutile de préciser que les attentes étaient élevées pour ce deuxième volet. Dans Le tueur intime, nous suivions Will Edwards dans sa formation de tueur. Ce dangereux criminel a commencé par tuer son père, puis il a amélioré son « art » au point de passer inaperçu pendant des années. Jusqu’à ce que la police lui mette le grappin dessus, et en particulier R.J Scanlon, qui est devenu le mari de Samantha, l’ex-femme de Will qu’il a tourmenté des années durant.

Will Edwards était donc derrière les barreaux au début du Tueur de l’ombre. Mais lors d’un transfert, un incident lui permet de s’évader. Qu’a Will derrière la tête ? En réalité, pas grand chose, car il n’est pas à l’origine de cette évasion. Quelqu’un l’a fait sortir pour le garder sous sa coupe, prisonnier dans une cave. Pour quelle raison ? Nous le saurons bien assez tôt.

Mais les enquêteurs sont loin de se douter de la situation et sont sur les dents, bien décidés à remettre le fugitif en prison. Tant que Will ne bouge pas, impossible de savoir où il se cache. La triste vérité est qu’il faudrait qu’il tue à nouveau pour avoir une piste. Et c’est bien ce qui va se passer…

Cette fois encore, Claire Favan maîtrise son sujet. On est emportés par l’histoire et on ne peut lâcher ce thriller qu’une fois la dernière page tournée. C’est intense, trash, dense, l’intrigue ne s’arrêtant pas à un duel entre le tueur et la police. La relation qui s’établit entre Will et son geôlier fait froid dans le dos, celle de Samantha et R.J bat de l’aile et cela donne un récit riche et passionnant. D’autant qu’on se rend finalement compte qu’avec Claire Favan, rien n’est laissé au hasard. S’il se passe quelque chose, même si cela a l’air anodin, c’est forcément qu’il y a une bonne raison. Tout est lié et forme un ensemble cohérent.

C’est cette maîtrise qui place l’auteure au-dessus de la mêlée, qui fait qu’on se régale tout autant au début qu’à la fin. C’est un vrai thriller à la dure, avec du sang et des tripes, des frissons, de l’angoisse, de l’intelligence.

Avec cette série, Claire Favan est entrée de plain-pied dans la cour des grands. Incontournable !

Chronique rédigée pour Les Chroniques de l’Imaginaire

Pocket, 2014, ISBN 978-2-266-25001-6, 551 pages, 7,90€

C’est ma première participation au challenge 1 pavé par mois de Bianca !

challenge-un-pave-par-mois88054471_pchallenge_us

 

Publicités

15 réflexions au sujet de « « Le tueur de l’ombre » de Claire Favan »

  1. Elle a l’air d’avoir beaucoup de succès Claire Favan, on me l’a conseillé à plusieurs reprises. je note celui-ci, j’aime bien la couv’ avec ces volutes de fumée ^^

    1. Il faut d’abord que tu lises « Le tueur intime » qui est le premier volet. Ce n’est pas indispensable mais nettement mieux quand même 😉

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s