« A la claire rivière » de Katherine Webb

249628483151lLpvjeJiL._La vie prend un cours désespérant pour Zach. Il attend des jours meilleurs dans sa galerie d’art désertée et appréhende le départ de sa petite fille avec son ex-femme de l’autre côté de l’Atlantique, aux Etats-Unis. Son projet d’écrire un livre sur le peintre Charles Aubrey est au point mort. Zach ne peut qu’espérer un signe favorable du destin.

Pourtant, c’est justement ce livre quelques temps abandonné qui va décider de son sort. Il se trouve que Charles Aubrey n’est pas juste un peintre choisi au hasard : il aurait été l’amant de sa grand-mère paternelle. Cela n’a jamais été clairement exprimé dans la famille, mais il a toujours été évident que le père de Zach était laissé de côté par son père car ce dernier croyait qu’il n’était pas son fils mais celui du peintre.

Bien décidé à résoudre le mystère et à poursuivre l’écriture de son projet, Zach se rend sur la côte anglaise, dans la localité rurale de Blacknowle. Là où la famille Aubrey venait pour les vacances, là où les grands-parents de Zach ont rencontré le peintre ; là où les secrets restent enfouis et où personne ne veut les voir resurgir.

A sa grande surprise, Zach retrouve l’un des modèles préférés d’Aubrey : Mitzie. C’est maintenant une vieille femme, qui vit complètement isolée et semble ne plus avoir toute sa tête. Elle est issue d’une lignée de « sorcières » et n’a jamais eu tout à fait sa place dans le village. C’est pourtant elle qui permettra de détricoter l’intrigue Aubrey…

Ce roman est un bijou ! A la fois roman d’amour, roman policier, roman naturaliste, roman humaniste, le champ des émotions soulevées est d’une richesse incroyable. Car il en va de l’amour de Mitzie pour Aubrey, de son amitié avec Delphine, la fille du peintre, du mystère qui entoure cette famille dont les membres ont disparu sans que le lecteur ne sache vraiment pourquoi. Cette histoire, qui en rassemble plusieurs, est truffée de secrets et de non-dits, qu’il nous faudra découvrir au fur et à mesure avec une impatience grandissante.

Quel talent que celui de Katherine Webb ! Elle parvient à nous servir une histoire dense, habillée d’une écriture enchanteresse qui sait jongler avec les événements et faire apparaître le village et les personnages comme si nous y étions. On prend beaucoup de plaisir à suivre les péripéties de la vie de chacun et à comprendre ce que cache le passé.

Un gros coup de coeur.

Chronique rédigée pour Les Chroniques de l’Imaginaire

Belfond, 2014,ISBN 978-2-7144-5419-5, 433 pages, 22€

Publicités

24 réflexions au sujet de « « A la claire rivière » de Katherine Webb »

  1. C’est une romancière que je veux découvrir, je ne lis que du bien de ses romans et ce que tu dis de celui-ci me plaît beaucoup, je note !

    1. Je ne la connaissais pas du tout avant et j’ai été conquise par la qualité de son récit et de son écriture. Une belle découverte !

  2. Ah ben tu vois, en lisant le résumé, je n’aurai pas spécialement misé dessus… Mais tu es d’un tel enthousiasme que je ne peux que noter tout de même !!

    1. Il ne plaira pas autant à tout le monde mais j’ai été totalement embarquée pour ma part, la curiosité du lecteur est sans cesse en éveil.

  3. En lisant le début de ta chronique, je me disais « non, ça ne me dit rien » mais tu as réussi à me convaincre au fur et à mesure !

  4. J’ai beaucoup aimé Pressentiments de Katherine Webb et je suis plongée dans l’Héritage, son premier roman. Ce que tu dis de celui-ci me donne très envie de continuer ma découverte de cette talentueuse romancière. J’adore comme elle sait entremêler plusieurs histoires. Et plusieurs époques sans qu’on ne comprenne toujours leurs liens.

    1. A ce que tu dis je vais retrouver dans ses autres romans ce qui m’a tant plus dans « A la claire rivière » ! Je retiens qu’il faudra que je les lise aussi 🙂

  5. Mais arrête avec les coups de coeur ! Pense à ma PAL et ma Wish-list !!! 😈

    Bon, je me retiens de le noter et ne me dis pas que j’ai tort, s’il te plait ! *voix implorante* 😀

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s