La poésie du jeudi avec Paul Eluard

chromo-oiseau-couronnc3a9-ana-rosa1

Et un sourire

La nuit n’est jamais complète
Il y a toujours, puisque je le dis,
Puisque je l’affirme
Au bout du chagrin une fenêtre ouverte,
Une fenêtre éclairée
Il y a toujours un rêve qui veille
Désir à combler, faim à satisfaire
Un cœur généreux
Une main tendue, une main ouverte,
Des yeux attentifs
Une vie, la vie à se partager.

Le Phénix, 1951

Publicités

17 réflexions au sujet de « La poésie du jeudi avec Paul Eluard »

    1. C’est un poème qui m’a fait du bien aussi et que j’ai eu envie de partager dès que je l’ai découvert. Bonne journée lesconteuses !

    1. Je ne connais pas grand chose d’Eluard non plus mais va savoir pourquoi, j’avais envie qu’il soit le poète de ce jeudi. Je suis tombée sur ce premier poème et je n’ai pas cherché plus loin, j’ai été touchée.

  1. C’est tellement joli que j’ai presque honte de te présenter mon poème de ce 1er mai 😉
    Mais parfois il ne faut pas se voiler la face et Agnès Bihl que j’ai choisie dit les mots sans détour, on dit d’elle que c’est une poétesse des temps modernes!!!
    J’aime cette note optimiste de l’auteur, tout autant que je l’apprécie dans ses autres oeuvres.
    Bisous et bon week-end!!!
    Domi.
    http://dimdamdom59.apln-blog.fr/2014/05/01/ah-joli-mois-mai/

  2. Coucou Natiora
    Puisque Eluard le dit et l’affirme, après les larmes il y a toujours un sourire.
    Simple et beau, tout simplement. J’apprécie ton choix et ce poète 😆
    Bon dimanche à venir et bises de Lyon

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s