« Intuitions », de Dominique Dyens

intuitionsNathalie n’est pas heureuse. Patrice ne la touche plus, son fils chéri est parti faire un stage à New York et sa fille Amélie est en pleine crise d’adolescence. Pour couronner le tout, elle vit avec le souvenir d’un événement tragique dont le lecteur ne connait pas encore la teneur au début du roman.

Aussi, lorsque son fils annonce par SMS qu’il a rencontré une fille aux Etats-Unis, qu’il va l’épouser et qu’il débarque le week-end suivant pour la présenter, Nathalie est complètement chamboulée. Tout cela est si soudain ! Finalement, Gala la surprend en bien. Gentille, bien élevée, de bonne famille… Mais son regard, il y a un je-ne-sais-quoi dans ce regard qui la déstabilise.

Persuadée d’avoir déjà vu cette jeune fille, Nathalie est convaincue que son arrivée soudaine dans la famille cache quelque chose. Elle décide donc de mener l’enquête et est bien loin de se douter que cela va la ramener sur les traces d’un passé oublié.

La narration mêle plusieurs voix : la principale, celle de Nathalie mais aussi celle de Patrice et d’Amélie. Les doutes de l’épouse et mère sont donc nuancés, car Patrice et Amélie ne partagent pas tout à fait ses soupçons. Patrice se trouve d’ailleurs en mauvaise posture, car s’il ne touche plus Nathalie, c’est qu’il y a bien une raison, et comme d’habitude cette raison a une paire de seins. Quant à Amélie, elle se tient en retrait de toute cette agitation et regarde de loin. Elle aussi pense que Gala cache quelque chose mais n’en fait pas une affaire personnelle comme sa mère.

Ce qui est intéressant dans ce roman qui se lit d’une traite, c’est la construction « matriochka ». On ouvre une poupée, et chaque fois on en trouve une autre, puis une autre… Car dans cette histoire, tout est lié.

Je ne l’ai pas trouvé passionnant, mais je reconnais que c’est bien mené et que j’ai passé une soirée de lecture sympathique. Le final m’a semblé un peu trop invraisemblable pour que je vous le recommande vraiment. Ceci dit si vous avez l’occasion de le lire, pourquoi pas ?

Une lecture que j’ai eu le plaisir de partager avec Stéphanie !

Piment, 2012, ISBN 978-2-298-04832-2, 201 pages

New Pal 201488054471_p

Publicités

9 réflexions au sujet de « « Intuitions », de Dominique Dyens »

  1. C’est marrant car nos avis se rejoignent encore une fois et nous soulevons des points similaires.
    Du même auteure j’ai préféré Délit de fuite, sans que ce soit encore le livre de l’année.

  2. Oh c’est dommage pour le final parce que le debut de ta revue me donnait bien envie de le lire. On verra bien si un jour je tombe dessus!

  3. Comme tu dis, pour une soirée de lecture sympathique, pour se vider la tête après une longue et stressante semaine de boulot… ça me tente bien! Mais je n’en attends pas grand-chose, simplement un bon moment de détente.

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s