La poésie du jeudi avec Lamartine

chromo-oiseau-couronnc3a9-ana-rosa1J’ai opté pour un peu de légèreté aujourd’hui, j’espère que vous aimerez 🙂

Le papillon

Naître avec le printemps, mourir avec les roses,
Sur l’aile du zéphyr nager dans un ciel pur,
Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses,
S’enivrer de parfums, de lumière et d’azur,
Secouant, jeune encor, la poudre de ses ailes,
S’envoler comme un souffle aux voûtes éternelles,
Voilà du papillon le destin enchanté!
Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose,
Et sans se satisfaire, effleurant toute chose,
Retourne enfin au ciel chercher la volupté!

D’autres poèmes sont à découvrir chez Asphodèle !

Publicités

16 réflexions au sujet de « La poésie du jeudi avec Lamartine »

  1. Très beau et somme toute assez grave à mon sens quand on pense que la jeunesse du papillon, si éphémère, n’est que la veille de son age mûr. De beaux instants de poésie ce jeudi une fois encore. Merci.

    1. Une vie éphémère, mais intense. C’est ce qui m’a plu dans ce poème, profiter de la vie à chaque instant, on ne sait jamais combien de temps cela va durer 🙂

  2. Ce bien joli poème me fait dire une chose : vivement le printemps ! (et pourvu que, cette année, il ressemble vraiment à un printemps, pas à une fin d’hiver dégueulasse qui s’éternise :D)

  3. Joli choix et c’est rare de trouver un poème de Lamartine aussi court !!! Mais la vie ou plutôt le passage de ce papillon sent bon l’arrivée du printemps ! Si printemps nous avons, ce que j’espère vu le peu de rigueur de l’hiver… Mes bulbes sont déjà hauts de 15cms, il ne faudrait pas qu’il se mette à geler !!!! Bises ma belle ! 🙂

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s