« Les demeurées » de Jeanne Benameur

9782070421961Le challenge de Noukette se termine à la fin du mois et je suis contente de vous annoncer que je le réussis avec cette lecture ! Je m’étais engagée sur trois romans, ce n’est pas le bout du monde mais le temps passe tellement vite que ce n’est pas toujours évident de caser les lectures qu’on voudrait.

Je clôture donc le challenge avec ce roman, après avoir lu Les insurrections singulières et Laver les ombres.

Présentation de l’éditeur : La mère, La Varienne, c’est l’idiote du village. La petite, c’est Luce. Quelque chose en elle s’est arrêté. Pourtant, à deux, elles forment un bloc d’amour. Invicible. L’école menace cette fusion. L’institutrice, Mademoiselle Solange, veut arracher l’enfant à l’ignorance, car le savoir est obligatoire. Mais peut-on franchir indemne le seuil de ce monde ?

Mon avis : je suis charmée…

Ce qui m’interpelle d’abord, c’est cette écriture si particulière. Je sais à quoi m’attendre mais chaque fois il me faut un petit temps d’adaptation, pour reprendre mes marques, me réadapter à la syntaxe et à l’imagerie de Jeanne Benameur. Pour vous donner une idée, le roman s’ouvre ainsi :

Des mots charriés dans les veines. Les sons se hissent, trébuchent, tombent derrière la lèvre.
Abrutie.
Les eaux usées glissent du seau, éclaboussent.
La conscience est pauvre. 
La main s’essuie au tablier de toile grossière. 
Abrutie.
Les mots n’ont pas lieu d’être. Ils sont.

L’histoire est celle d’une femme intellectuellement limitée, une demeurée pour parler crûment. Elle a un enfant, une petite fille. Toutes les deux vivent dans la maison familiale , dorment dans le même lit, se soumettent à un rituel quotidien immuable.

Tout bascule lorsque la petite doit aller à l’école. C’est un véritable déchirement pour la mère. Un bouleversement pour Luce. Elle doit apprendre à lire, apprendre des choses, côtoyer ses camarades de classe. Au départ elle se prend au jeu, prend plaisir à déambuler dans ce monde nouveau. Mais cela s’accompagne d’une honte à l’encontre de sa mère.

Lorsqu’elle comprend comme celle-ci souffre de la situation, Luce se referme brutalement, au grand dam de son institutrice qui aimerait tant aller à l’a rencontre de cette petite fille taciturne.

Ce roman est court mais diaboliquement efficace. J’étais à la fois fâchée contre Luce qui refuse d’accéder au savoir et en même temps épatée par l’amour qui relie la mère et le fille. Un amour qui les ostracise et dans lequel elles semblent pourtant s’épanouir.

Encore une fois, Jeanne Benameur m’a conquise.

Folio, 2013, ISBN 978-2-07-042196-1, 81 pages, 3€

Challenge-Jeanne-Benameur

New Pal 2014

Publicités

20 réflexions au sujet de « « Les demeurées » de Jeanne Benameur »

  1. Non ! le challenge se termine ? Elle ne le reconduit pas ?
    Faut que je me dépêche !!!
    J’avais hésité avec ce titre (une belle histoire) et un autre. J’ai pris l’autre.

    1. Et je trouve malgré tout que j’en ai trop dit, c’est vraiment difficile de parler d’un roman aussi court sans trop en dévoiler. Si cela t’a donné envie de le lire je suis contente 😉

  2. Je n’ai pas encore lu cette auteure mais tu viens de me faire ressortir « Ça t’apprendra à vivre » de ma Pal. Le livre est un peu jauni, ce qui veut dire que je l’ai depuis un certain temps! Celui que tu présentes me plairait bien aussi, je pense!

  3. J’ai déjà noté ce titre car le sujet me parle beaucoup et c’est une auteure que j’ai envie de découvrir tant vous, ses lectrices, donnez envie de la lire !

  4. Sans le savoir cette fois, nous avons fait une lecture commune. J’ai ainsi fini mon challenge. Mais il me reste deux livres dans ma PAL. Et je crois que Noukette va prolonger.

  5. Bonjour Natiora!

    J’ai lu « Laver les ombres » après avoir lu ton article, et je dois dire que je n’ai pas été décue. Ce nouveau titre vient donc rejoindre une liste déjà bien longue… Merci!

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s