« Trop près du bord », de Pascal Garnier

 

41ripyTx3TL._Eliette retrouve enfin le goût de vivre. Son mari est mort depuis deux ans, juste avant la retraite. Ils devaient aller couler des jours heureux dans leur maison à la campagne qu’ils avaient pris le soin de bricoler depuis trente ans dans l’attente d’y passer le reste de leur vie. Finalement Eliette y est partie seule, contre l’avis de ses enfants. Car les voisins les plus proches sont à deux kilomètres, le village à huit. Comment Eliette va-t-elle s’en sortir ? Moralement ? Matériellement ?

Elle s’en sort très bien. Elle voit ses voisins tous les jours, peut aller en ville avec sa voiturette, savoure chaque instant comme seules les personnes qui ont leur vie derrière elle savent le faire.

Et un jour, c’est le chambardement ! Elle croise sur la route un homme en costume, jeune, charmant. Sa voiture est tombée en panne et il est coincé dans ce trou perdu. Qu’à cela ne tienne, Eliette lui prête une chambre pour la nuit ! Pour deux nuits. Pour trois…

Ce roman court commence sur un rythme de campagne tranquille, mais avec l’arrivée d’Étienne, rien ne va plus ! Une fille vulgaire aux cheveux rouges le cherche. Il dit que c’est sa fille, mais leur attitude est équivoque. On comprend très vite qu’Étienne, le beau garçon tout sage, n’est en fait rien d’autre qu’un voyou. Mais un voyou au cœur tendre, qui fait du bien à la propriétaire des lieux.

Eliette n’est pas dupe, mais sa vie était tellement plate que le tour qu’elle prend la met en joie. Elle se sent revivre. Et tant pis si cela s’accompagne d’un grand malheur dans la maison voisine.

C’est un roman à la fois loufoque et structuré, plein de folie et de tendresse, drôle et émouvant. Pas de ceux qui laissent un grand souvenir, mais qu’on referme en se disant qu’on a passé un bon moment.

Chronique réalisée pour Les Chroniques de l’Imaginaire

Points, 2013, ISBN 978-2-7578-3049-9, 139 pages, 6,30€

Publicités

9 réflexions au sujet de « « Trop près du bord », de Pascal Garnier »

  1. Et bien voilà encore un titre inconnu que je me ferais un plaisir de lire. J’aime les histoires courtes, et tu n’as pas l’air déçue (même si ce n’est pas l’histoire du siècle ni de l’année) et le thème me plait bien.
    Je te souhaite de belles fêtes !

    1. Pas déçue du tout ! Je l’ai lu en à peine deux heures, j’ai passé un bon moment avec des personnages hauts en couleur. C’était très sympa même si effectivement, ce n’est pas un indispensable.
      Je te souhaite également de passer de belles fêtes Stéphanie, profite bien 😀

  2. Hooo mais tu as mis ton blog sur son 31 c’est le cas de le dire ! Il est prêt à réveillonner ! 😆 Bon, comme Adalana, je ne note que les coups de coeur sinon je n’en vois plus le bout mais le titre me parle bien et s’il me passe sous les yeux, je m’en souviendrais ! Bises et Joyeuses Fêtes de fin d’année si je ne te revois pas d’ici là ! 😀

    1. J’ai mis un habillage Nouvel An oui ^^ Avec ce thème je peux changer facilement alors je me fais plaisir 😆
      Passe de bonnes fêtes aussi Aspho, je t’envoie plein de bisous !!

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s