« La délicatesse », de David Foenkinos

Billet rédigé début septembre pour une LC. J’attendais le billet de Rosemonde pour le publier mais elle s’est désistée. Après trois mois, je peux dire que je n’aI rien retenu de ce roman, à part que je ne le conseille à personne…

delicatesse

Voici un roman qui est arrivé dans ma PAL il y a un petit moment, dédicacé en plus (eh ouais), et que j’en sors grâce à Rosemonde qui m’a proposé d’en faire une LC.

J’ai donc commencé ce court livre sur un transat, pendant les vacances…

Résumé : Nathalie et François sont heureux, ils s’aiment et semblent avoir la vie devant eux… Mais, un jour, la belle mécanique s’enraye. François décède brutalement.
Veuve éplorée, le cœur de Nathalie devient une forteresse où même les plus grands séducteurs vont se heurter.
Sauf un : Markus, un collègue terne et maladroit, sans séduction apparente. Sur un malentendu, il obtient de la belle un baiser volé. Pour cet outsider de l’amour, c’est un signe du destin : il se lance à sa conquête… tout en délicatesse.

Mon avis : sur un transat, ça passe.

François rencontre Nathalie dans la rue. C’est le coup de foudre. Il l’invite à boire un verre, elle accepte. Elle choisit un jus d’abricot, et là, il sait qu’elle sera la femme de sa vie (et c’est le moment où vous commencez à voir la guimauve dégouliner). Ils s’aiment, c’est l’amour idéal, parfait, complice, tout beau, tout rose… (guimauve jusqu’au bout)

Et dans ma vie, j’adore que ça se passe comme ça. Mais en roman, je m’ennuie mortellement.

Heureusement, François meurt (moi, cynique ??). Donc François meurt, Nathalie est au bout du rouleau, ce qu’on peut aisément comprendre. Elle retourne au travail mais n’a le coeur à rien. Jusqu’à ce que Markus, son collègue, se glisse petit à petit dans sa vie… en délicatesse.

Et là j’avoue que malgré mon coeur de pierre, j’ai été touchée par l’approche de cet homme, qui ne sait pas trop comment s’y prendre pour gagner la confiance de cette femme brisée. Qui pourtant se remet à sourire à son approche, à réapprendre l’attente d’un coup de téléphone qu’on espère…

Ce que je vais dire est facile, mais ce roman porte bien son nom, il est plein de délicatesse.

Ceci dit, je l’ai lu il y a deux semaines et je n’en garde qu’un souvenir ténu. C’est un roman qui m’a plutôt plu sur le coup malgré son potentiel guimauve, mais cela ne va pas plus loin. Quand je vois « Le roman aux 10 prix littéraires » cela me laisse songeuse…

Folio, 2010, ISBN 978-2070440252, 209 pages, 6,60 €

Publicités

21 réflexions au sujet de « « La délicatesse », de David Foenkinos »

  1. J’avais bien aime mais aujourd’hui, plus de 2 mois apres l’avoir lu, c’est globalement ce qui m’en reste. Je me souviens avoir rigole mais ca ne fait pas parti des livres qui vont me rester (et pis le mien il n’est meme pas dedicace en plus 😉 )

  2. Le potentiel guimauve, wharf ! (Du même auteur, il y a aussi « Le potentil érotique de ma femme », il y a un réel filon…) J’ai carrément détesté ce roman, qui m’a agacée au plus haut point avec son humour qui m’a laissée insensible et ses gadgets d’écriture comme les citations, les looongues notes de bas de page, etc. Je ne suis pas près de relire cet auteur.

    1. Selon les périodes on a des besoins différents. Je l’avais pris sur le transat pour une lecture légère, ce qui a été le cas. Mais j’aurais préféré adhérer plus à l’histoire.

  3. Je n’ai pas trop aimé ce livre, trop sucré et léger je trouve…mais je me suis dit qu’il allait pouvoir faire un film tout à fait sympathique!
    Et en effet, un peu plus tard, le livre a été adapté…et j’ai nettement préféré le film!

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s