« Je suis comme vous, unique ! », d’Astrid El Chami

sans-titreMais que peut-il bien se cacher derrière cette couverture rose et girly ? Un roman de chick-lit ? Vous ai-je habitués, moi, à lire de la chick-lit ? Non ? Eh bien il y a un début à tout, ou plutôt, des exceptions à une règle 😉

C’est l’auteure elle-même, Astrid El Chami, qui m’a proposé de lire son premier roman. Alors comme vous le savez, la chick-lit ce n’est pas mon truc. Mais c’était à une période où j’avais besoin de légèreté, alors j’ai accepté avec plaisir. Et avec le ralentissement de ma cadence SP pour Les Chroniques de l’Imaginaire, j’ai pu enfin trouver le temps de le lire.

Résumé : Emma est une jeune parisienne de 25 ans qui nous entraîne dans ses aventures de boulot, de coeur, de famille… Elle espère aussi faire publier son premier roman.

4473922-6718165Mon avis : pas mal du tout

J’ai été très agréablement surprise par la première partie de ce roman. Emma est d’emblée attachante. C’est une jeune femme pétillante, énergique, optimiste et drôle. Elle nous raconte dans un premier temps ses tribulations journalistiques. Elle qui rêvait de faire carrière dans ce milieu, ses expériences de stages l’ont écoeurée. Et voilà qu’elle commence un nouveau travail, aux Galeries Lafayette de Paris, un des temples de la mode ! Le rêve ! Sauf qu’elle travaille pour une marque qui débute et qui soi-disant va cartonner. Sauf que les clients n’affluent pas, c’est le cas de le dire, et Emma s’ennuie mortellement. C’est à cette occasion qu’elle commence à écrire son livre.

Cette partie m’a beaucoup parlé, car je suis moi-même vendeuse dans une boutique où il passe un client toutes les deux heures, et où pour tuer le temps je bouquine et écris mes billets entre deux parties de Candy Crush.

Il y a aussi les peines de coeur d’Emma. En couple depuis quatre ans, elle accepte enfin la réalité et décide de rompre avec son amoureux, avec qui elle ne ressent pas l’étincelle. D’espoir en désillusion, les amourette de la jeune fille sont variées et très drôles. Je pense qu’on peut toutes s’y retrouver 😉

Mais il n’y a pas que ça. La mort va frapper à la porte d’Emma sous la forme d’un cancer qui va emporter sa maman. Si j’ai bien ri avant d’arriver à ce passage, on change radicalement de ton. Astrid El Chami décrit parfaitement les affres endurées par son personnage. C’est terriblement émouvant.

J’ai en revanche moins aimé la seconde partie. Celle-ci propose deux scénarii, et dans les deux cela commence par la publication du livre d’Emma. C’est une mise en abyme que j’ai trouvée dérangeante. Car le livre écrit par Emma est intitulé Je suis comme vous, Unique ! Et de voir l’héroïne connaître un grand succès de librairie, devenir une star qui porte des robes Chloé, qui est invitée sur le plateau du Grand Journal, qui voit carrément son livre adapté au cinéma, j’ai trouvé cela un poil narcissique et je ne suis pas très fan. D’autant que les éloges pleuvent sur ce bijou. Si le titre avait été changé, j’aurais trouvé les aventures littéraires d’Emma drôles. Mais me dire que c’est le livre que je suis en train de lire qui est censé être un bijou… Il est très sympa, pour une lecture détente je le recommande sans réserve, mais de là à parler de bijou il y a quand même une marge. Il y a aussi ce petit côté narcissique quant à son apparence, le fait que ce soit semi-biographique sème le doute : la fille canon devant laquelle les hommes tombent comme des mouches, c’est Emma… ou Astrid ?

Cette deuxième partie m’a donc moins enchantée, même si la deuxième histoire d’amour scénarisée m’a beaucoup touchée. Il y est question d’amour avec une grande différence d’âge, d’horizons différents, de terribles décisions à prendre…

C’est donc un roman qui aurait pu me laisser une impression mitigée. Je préfère cependant retenir que j’ai beaucoup aimé l’humour de l’auteure. Elle a de l’esprit, des réparties qui font mouche. Le bémol est que parfois c’est trop, on a plus l’impression de lire une succession d’articles de blogs décapants qu’un roman. Mais le découpage en courts chapitres fait que cela passe plutôt bien.

J’ai aimé l’universalité (relative) des préoccupations d’Emma, ce qui m’a permis de pouvoir me mettre dans ses chaussures plus d’une fois et de parfaitement comprendre ce qu’elle ressentait.

J’ai aimé la sensibilité dont Astrid El Chami a fait preuve pour parler de sujets graves.

J’ai aimé sentir que l’auteure mettait ses trips sur la table. C’est un roman qu’on sent très sincère.

En gros la seule chose que je n’ai pas aimé c’est ce dont je vous ai parlé un peu plus haut. Et on va dire que ce n’est pas un défaut rédhibitoire 😉

Remerciements : merci à Astrid El Chami et aux Editions de La Bourdonnaye !

PRIX DU LIVRE NUMÉRIQUE 2012 (PRIX DES LECTEURS)

La Bourdonnaye, 2012, 185 pages, 6,99€ en PDF 

a-tous-prixcritiquesabc20131

Publicités

7 réflexions au sujet de « « Je suis comme vous, unique ! », d’Astrid El Chami »

  1. Moi j’aime bien la chick lit lorsqu’elle est bonne et ça fait des mois que je n’en ai pas lu après plusieurs déceptions dans ce genre, alors si tu dis que celui-ci vaut le détour ça me donne envie de le noter. Par contre est-il disponible en version papier ?

    1. Je m’y connais peu en chick-lit, alors mon jugement n’est pas ultra fiable, mais honnêtement ce roman je l’ai lu très très vite, parce que j’étais prise dans la vie d’Emma.
      Donne moi ton adresse et je te l’envoie dès demain 😉

  2. Bonjour mesdemoiselles !

    Je suis ravie de voir l’enthousiasme que vous portez à mon livre, ça me touche bcp ! N’oubliez pas cependant qu’il existe en version numérique (pas cher du tout!!)… Faut bien que l’auteure puisse en vivre un peu…;)

    Natoria, ta critique m’a fait très plaisir et je suis heureuse que tu aies passé un bon moment avec les aventures d’Emma 🙂 Durant un an, c’est vrai elle raconte sa vie. J’ai souvent été comparée à la « Bridget Jones à la française » ce qui m’a bcp flattée même si je n’en attendais pas tant…

    La seconde partie est le fruit de l’imagination de l’héroïne. Certes Emma est parfois un peu narcissique, même égoïste mais c’est aussi une jeune fille très sensible et très dure avec elle-même.
    J’aime exploiter des côtés sombres dans les personnages. J’aime pouvoir les créer de toutes pièces, au risque que ça ne plaise pas. Mais c’est là, la liberté..
    Le livre qu’écrit Emma ne vaut peut-être pas un Goncourt car c’est un roman féminin, un chick-lit. Les cours de jeux sont différentes bien que je n’en sous-extime aucune. Mais il existe parfois des p’tits bijoux même dans ce domaine… Après cela reste une fiction, c’est l’histoire dans laquelle vit Emma 😉 Mais ce qui est drôle finalement, c’est que dans la vraie vie (la mienne), mon roman a remporté le Prix des Lecteurs (Prix du Livre Numérique 2012), ce qui a été magique pour moi.
    Pour enlever les doutes, la quasi majorité du roman est fictive même s’il y a quelques passages inspirés de ma vie (dans la première partie)..;)

    Je n’essaie pas là d’aller contre la critique, au contraire je la prends en note puisque c’est très important pour moi, pour la suite. Je n’essaie pas non plus de me jeter des fleurs en parlant du Prix que j’ai remporté car si je l’ai eu, c’est grâce à vous toutes et ça vaut la plus belle des récompenses.

    Natoria, je suis en train d’écrire la suite et tu verras que la seconde partie pourrait prendre tout son sens… 😉 Ha ! Je ne dirai rien de plus, sauf que je promets de gros changements sur tous les points de vues (ou presque)… Je te le laisserai découvrir si tu le souhaiteras toujours 😉

    En tout cas, un grand merci pour avoir donner de ton temps à mon roman Natoria..;) C’est extrêmement gentil.

    Mesdemoiselles, je vous souhaite une excellente lecture durant vos vacances :)… Et si jamais votre coeur l’approuve, alors n’hésitez pas à en parler autour de vous..;) Un artiste n’existe pas sans son public…

    Bonnes vacances,

    A très bientôt ❤

    Astrid El Chami

    Ps : au cas où, ma page fb (et oui, il paraît que c'est à la mode ;), si vous désirez suivre mon actualité littéraire : https://fr-fr.facebook.com/Astridelchami

    BiSes,

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s