« Carnets de mariage » de Romain Ronzeau

Couv_185297Le mariage, le plus beau jour de notre vie ! Tout le monde est heureux, les mariés sont beaux, l’harmonie et la bonne humeur règnent… Mais que d’embûches avant d’arriver à ce résultat ! La préparation d’un mariage, c’est un peu le parcours du combattant. Il faut trouver la salle, le traiteur, les tenues, le thème etc. Et en plus, il faut que les futurs mariés soient d’accord, ce qui n’est pas toujours une mince affaire.

C’est à cette aventure à deux que nous convie Romain Ronzeau, qui s’est apparemment inspiré de son expérience puisque le futur marié de cette BD porte son nom. Il commence avec un journal de mariage, qui est une sorte d’album que doivent compléter les futurs mariés au fur et à mesure qu’ils préparent leur mariage. Comme on pouvait s’y attendre, c’est la fiancée qui s’implique le plus, au point de préparer un planning très détaillé avec un timing serré. Le jeune homme, quant à lui, souhaite juste « une belle fête ».

PlancheA_185297L’auteur nous emmène donc étape après étape sur la route ardue de la préparation du mariage. Tout y passe, y compris la demande. L’alliance qui devait être toute simple, mais qui avec trois diamants est tout de même plus jolie. La famille qui se mêle du plan de table. Le DJ qui ne comprend pas très bien ce qu’on attend de lui. Certaines scènes sont inutiles et semblent être là uniquement pour remplir les pages, telles que la préparation sportive, mais l’ensemble de l’ouvrage fait suffisamment mouche pour qu’on pardonne à l’auteur cette lacune.

Personnellement, j’ai beaucoup aimé le parti pris de l’auteur qui vise à montrer que même si l’amour est bel et bien au rendez-vous, un mariage comporte sa farandole de tracas. J’ai aussi beaucoup apprécié son auto-dérision, puisqu’il passe pour un grand gamin fan de comics qui a oublié de grandir.

Les dessins sont assez simples, ce n’est pas ce qu’on retiendra le plus mais cela reste une BD agréable à parcourir. Et à lire, histoire de dédramatiser ce qui après tout, ne devrait être qu’une « belle fête ».

Chronique réalisée pour Les Chroniques de l’imaginaire

Delcourt, avril 2013, ISBN 978-2-7560-2730-2, 134 pages, 14,95 €

Retrouvez les autres billets BDs du jour chez Mango !

Publicités

26 réflexions au sujet de « « Carnets de mariage » de Romain Ronzeau »

  1. Pas franchement le genre dont je raffole je dois dire… Même si ce genre de lecture détend sur le moment il n’en reste finalement pas grand chose…

  2. Tiens, ce matin j’ai reçus le texto d’une amie m’annonçant qu’un homme à fait chavirer son cœur au point de lui avoir dit oui à sa demande de mariage !! Mais pas certains de leur offrir cette bd en retour… !

  3. Tiens, j’aurai pu l’offrir à ma soeur qui vient de se marier… mais sinon, je ne sais pas si je la lirai … enfin, si, si elle croise inopportunément mon chemin

    1. Si jamais tu la croises à la biblio vas-y, sinon ça ne vaut pas la peine d’acheter. C’est sympa mais ce n’est pas le genre de BD que tu prends plaisir à relire.

  4. J’ai envie de lire quelque chose de léger en ce moment. Et puis, ça peut être intéressant d’avoir la vision de l’homme sur ce sujet.

  5. Curieusement , étant dans une période où le temps me manque cruellement, c’est souvent sur ce genre de lectures un peu faciles, un peu légères mais drôles et rapides que je tombe le plus volontiers. Comme tu le signales, il n’en reste pas grand chose ensuite mais au moins pendant un moment, on peut se décontracter et passer à autre chose!

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s