« Neige » de Maxence Fermine

Me voilà de retour après un gros week-end passé en Normandie, du côté de Cabourg ! Je partagerai certainement quelques photos avec vous, mais avant de partir j’avais lu ce roman de Maxence Fermine et je ne peux attendre plus longtemps pour vous en parler !

C’est Missbouquinaix qui m’a donné envie de lire et auteur, ainsi que d’autres blogueuses (mais je ne sais plus qui :S), et je les remercie car j’ai fait une découverte mémorable.

NeigeFermine1

Résumé : A la fin du XIXè siècle, au Japon, le jeune Yuko s’adonne à l’art difficile du haïku. Afin de parfaire sa maîtrise, il décide de se rendre dans le sud du pays, auprès d’un maître avec lequel il se lie d’emblée, sans qu’on sache lequel des deux apporte le plus à l’autre. Dans cette relation faite de respect, de silence et de signes, l’image obsédante d’une femme disparue dans les neiges réunira les deux hommes.

Mon avis : coup de coeur !

C’est un roman sublime qu’il m’a été donné de lire. J’ai été totalement happée par cette histoire courte, intense, et si poétique.

Le père de Yuko lui donne le choix entre deux options, en adéquation avec les traditions familiales : devenir prêtre ou soldat. Or Yuko, dans l’île blanche d’Hokkaido, n’a qu’une passion : les haïkus dédiés à la neige. La neige si pure qui le fascine tant.

Afin de mieux maîtriser son art il se rendra au sud pour rencontrer le maîtres des couleurs. L’histoire de cet homme aveugle est magnifique, touchante et poignante. Il a une vision des choses qui me parle : Je vois encore le bleu des grenouilles et le jaune du ciel. Alors, qui de nous deux est le plus aveugle ?

C’est une histoire très courte donc je n’en dirai rien de plus, si ce n’est qu’il est question d’amour, de respect, et d’un peu de magie aussi.

Le style de Maxence Fermine est merveilleux. Il sait percevoir l’essence des choses, révéler en des mots simples LA beauté.  Sans faire de phrases compliquées, avec des chapitres ne faisant parfois qu’un feuillet, il donne à son récit une dimension émotionnelle époustouflante. J’ai été subjuguée par son écriture, par l’histoire de Yuko, proche du conte, et vous encourage vivement à aller à la rencontre de cet auteur qui m’a énormément touchée.

Points, 2000, ISBN 978-2020385800, 98 pages, 4,70 €

76587905 (1)80010040_p

Publicités

32 réflexions au sujet de « « Neige » de Maxence Fermine »

  1. Ahlalala !!! Il va falloir que je le sorte de ma PAL !!!! 😀 gnniiii je ne sais pas quand je vais pouvoir par contre 😀 ça se bouscule ça se bouscule !! 😆
    Heureuse de te retrouver 😉 bisous

    1. C’est gentil Laure ❤
      Il va falloir que tu le sortes de ta PAL, voui voui !! Il est superbe ce roman, très court, et les chapitres sont très courts aussi. Et même si tu le lis en même pas une heure tu verras comme il restera en toi après l'avoir refermé 🙂

    1. Oui, je me souviens 🙂 Tu parlais de philosophie à la Paulo Coelho, mais je n’ai rien trouvé de tel dans ce roman, tu devrais essayer celui-ci si jamais tu veux redonner une chance à Maxence Fermine.

  2. Je viens d’emprunter un roman de cet auteur à la médiathèque, alors si j’aime, je continuerais avec Neige, tu en parles si bien que tu m’as donné très envie de le lire !

  3. Je me rappelle l’avoir lu en plein hiver, sous la couette, en une soirée sans m’arrêter. J’avais été emportée par l’atmosphère, la poésie et la spiritualité de manière générale qui se dégage du livre.
    Je suis contente qu’il t’ait plu et de te relire avec un livre qui t’a touché !! C’est tellement plaisant de retrouver la joie de lire !
    Bon retour chez toi Natiora ¨¨**

    1. Oui, ça fait du bien de retrouver le plaisir de la lecture en tombant sur un livre pareil ! Je l’ai lu aussi au chaud sous la couette, car c’est encore un peu l’hiver n’est-ce pas ? ^^ Pas moyen de décrocher. Je me suis endormie après le coeur tout chamboulé.

  4. Sans doute un des plus beaux de Maxence Fermine. Car moi aussi, je fus sous le charme et depuis j’en ai lu d’autres. Tous très bons mais pas comme Neige.

    1. C’est ce que j’ai cru comprendre, je suis tombée sur le meilleur 🙂 J’aurais presque des scrupules a relire Fermine maintenant, de peur d’être déçue.

  5. Arrêtes de nous tenter comme cela, ma liste à lire va exploser ! ;-D Je crois que j’en avais déjà entendu parler et certainement qu’il est déjà dans ma liste car s’il est en lien avec le Japon, il a à priori tout pour me plaire. Seul bémol, c’est un auteur francophone… Il faut que je le trouve à la biblio pour en lire des extraits.

    1. C’est un auteur francophone mais sur ce coup là il a une sensibilté… asiatique ^^ J’ai trouvé le tout très cohérent : l’histoire, le contexte, le style. Si tu le vois à la biblio n’hésite pas à l’emprunter, il se lit très vite 🙂

  6. On m’en a parlé il y a peu, mais c’est ton billet shui m’aura convaincu ! Il est noté.
    D’autant que je n’ai lu qu’un livre jeunesse de cette auteur (qui m’avait plu d’ailleurs) je serais ravie de lire qqchose de différent.

  7. C’est également grâce à MissBouquinaix que j’ai découvert ce petit livre et ce fut un beau coup de cœur! Je suis tout a fait d’accord avec ta critique! Il faut que je songe à me l’acheter, dans la bonne édition avec les illustrations….

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s