« L’énigme des Blancs-Manteaux », de Jean-François Parot

28339Et voilà, j’ai lu le premier tome des aventures de Nicolas le Floch pour le challenge de Syl !

Avant d’entendre parler de la série télé je ne savais pas que cette série de romans existait. Et pour tout vous dire, je ne suis pas fan de l’adaptation filmée. J’ai du mal avec le comédien qui joue Nicolas, et les scènes d’action sont d’un ridicule sans nom. Enfin, ce n’est que mon avis. Mais j’aime la période historique et je voulais voir ce que ça donnait en roman, merci Syl de m’avoir incitée à le faire.

Résumé : nous sommes en 176O. Nicolas le Floch est envoyé de Guérande jusqu’à Paris par son parrain, un marquis qui l’a introduit auprès du lieutenant général de police de Louis XV, M. de Sartine. Après un apprentissage d’un an, ce dernier le met à l’épreuve en le chargeant d’enquêter sur la disparition du commissaire Lardin.

Mon avis : excellent !

C’est très appréciable d’entrer dans un roman et de s’y sentir à l’aise dès les premières lignes. J’ai complètement été conquise  par le style de Jean-François Parot, un style maniéré, ciselé, usant un langage enlevé et châtié. Des notes sont d’ailleurs nécessaires pour comprendre les expressions et usages de l’époque, extrêmement bien rendus par l’auteur. C’est simple : on s’y croirait !

Les premiers chapitres sont consacrés à la présentation de Nicolas le Floch. D’où il vient, pourquoi il se trouve là, auprès de qui il travaille, comment il fait son apprentissage… Cela pourrait sembler un peu longuet puisque l’affaire policière ne commence qu’après cette introduction, mais je l’ai trouvée très distrayante et bien menée.

Quant à l’intrigue, je me suis régalée. J’aime ces romans dans lesquels on a plein d’indices devant soi mais qu’il semble impossible de relier entre eux de façon cohérente pour désigner le coupable. J’ai bien essayé mais peine perdue, Nicolas le Floch s’est montré bien plus brillant que moi ^^ L’enquête se fait petit à petit, de façon fluide, sans temps mort. Je ne me suis pas ennuyée une seconde. Et on fait connaissance avec foison de personnages hauts en couleur, qui s’expriment admirablement, c’est un bonheur à lire !

Je suis vraiment contente de ma lecture, ça m’a fait du bien de lire un très bon polar, mais surtout aussi bien écrit ! Je n’ai plus qu’à me procurer le volet suivant pour la session du mois d’avril 🙂

10/18, 2001, ISBN 978-2-264-03177-8, 377 pages, 7,50 €

logo-nicolas-le-floch80010040_p (1)

Publicités

27 réflexions au sujet de « « L’énigme des Blancs-Manteaux », de Jean-François Parot »

  1. Je ne connais que la série télé, que je trouve plaisante (mais peut-être inégale?). Je retiens ton avis très positif en tout cas! 🙂

  2. Je suis contente que tu aimes autant que moi ! Par contre, moi, j’aime bien l’acteur qui campe Nicolas, je le trouve convaincant. Vivement la prochaine LC pour retrouver Nicolas 🙂

    1. J’avais vu cet acteur dans des séries plus modernes et impossible de me défaire d’images que j’avais de lui, qui dénotent avec son rôle de Nicolas le Floch. Mais même comme ça je préfère lire les romans, je dois encore me procurer le deuxième tome, la date de la LC va approcher à grands pas !

  3. je l’ai lu lors de sa publication, c’est dire que je le connais bien mais je n’ai lu que celui-ci
    j’attends de voir ce que tu penseras des autres volumes

  4. Hello,

    Un livre que j’avais bien aimé aussi. Pour une fois, j’ai commencé une collection en suivant l’ordre. Je n’en ai encore lu que 2 mais j’adhère au personnage, à l’univers, et bien que les enquêtes ne se déroulent pas sur les chapeaux de roues (de fiacres), elles sont agréables à lire.

    1. Le rythme est assez lent mais malgré tout je ne m’ennuie absolument pas. Je me souviens avoir remarqué que l’intrigue policière ne commençait véritablement qu’à la page 70, mais je n’ai pas vu passer ces premières pages tant j’étais prise par l’histoire. L’univers me plait beaucoup également 🙂

    1. Pour le coup je pense effectivement que tu pourrais tenter. L’histoire est passionnante et l’enquête subtile. Et puis il y a l’écriture et le contexte historique… Bref, oui, ça pourrait te plaire 🙂

  5. J’en ai lu, mais ce n’était pas le premier. Ceci dit ça e m’a pas trop gênée dans la compréhension de l’histoire, c’était  » Le crime de l’hotel saint florentin ». Mais il ne m’a pas vraiment donné envie d’en lire d’autres …

    1. Ah non, je ne connais pas du tout ! En tous les cas si tu veux te mettre à la série Le Floch je pense que tu peux t’engager sans problème, c’est totalement le style qui te correspond 🙂

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s