« Oscar et la dame rose », de Eric-Emmanuel Schmitt

Oscar-et-la-dame-roseC’est aujourd’hui que se termine le challenge Eric-Emmanuel Schmitt de Nath, et il aurait été dommage d’échouer alors que j’avais ce qu’il fallait dans ma PAL ! J’ai donc casé entre deux lectures ce très court roman qui constitue le troisième volet du Cycle de l’Invisible.

Résumé : Oscar a dix ans. Il est atteint d’une leucémie et vit à l’hôpital. Il reçoit régulièrement la visite de Mamie Rose, qui l’encourage à écrire à Dieu. Ce sont ses lettres que nous lisons dans ce roman.

Mon avis : pas convaincue

Moi qui suis à chaque fois enchantée par la plume d’Eric-Emmanuel Schmitt, je dois avouer que pour ce roman là, la magie n’a pas opéré. Je me sens cruelle de dire ça. Oscar, dix ans, petit garçon malade, qui sait qu’il va mourir, qui parvient à garder le moral malgré tout : de quoi faire pleurer dans les chaumières. Eh bien même pas. Je n’ai pas été émue plus que ça, et pourtant j’ai généralement un coeur en guimauve .

Pourquoi n’ai-je pas accroché ? Si j’admire le parti pris d’EES de n’avoir pas voulu verser dans le pathos en choisissant un personnage qui s’apitoie sur son sort, je trouve malgré tout que la distanciation est trop marquée. Cela donne presque l’impression que mourir, ce n’est pas si grave. Pourtant le rôle des parents est là pour nous rappeler que le décès imminent d’Oscar sera une perte incommensurable, et Mamie Rose, malgré ses sourires, dissimule une profonde tristesse. Mais comme les lettres sont celles du petit garçon, tout cela reste assez abstrait. C’est au lecteur de lire entre les lignes ce qu’Oscar ne voit pas, ou je dirais plutôt refuse de voir. C’est d’autant plus touchant me direz-vous, mais je n’ai pas été si touchée que ça malheureusement.

Mamie Rose est un personnage attachant. Elle parle au petit garçon avec tendresse mais aussi avec franchise. Ils tissent une relation émouvante et c’est en cela que réside l’intérêt de ce roman. A mon sens.

J’ai en revanche beaucoup aimé la plume d’EES, comme d’habitude. C’est moins poétique que ce qui m’a été donné de lire, mais les images suggérées sont belles et pertinentes. Malgré cette mini-déception (en serait-ce une si je ne m’étais pas habituée à adorer les ouvrages d’EES ?), je reste toujours aussi fan ! Et je recommande malgré tout ce roman qui traite d’un sujet grave avec beaucoup de sensibilité.

Albin Michel, 2003, ISBN 978-2-226-13502-2, 100 pages, 9,50 €

schmitt_ee (1)76587905 (1)

Publicités

30 réflexions au sujet de « « Oscar et la dame rose », de Eric-Emmanuel Schmitt »

  1. Je ne pense pas le lire. Les les adaptations au théâtre ont été souvent saluées par la critique et un jour si ça passe par chez moi, j’irai voir.

  2. J’ai beaucoup de ses livres dans ma PAL car il m’attire. Je ne les ai encore pas commencé. En plus j’arrive pas à remettre la main sur celui-là ! il est tellement petit que je l’ai perdu ! 😆
    J’espère l’apprécier plus que toi 😉
    Bonne journée 🙂

    1. C’est vrai qu’il n’est pas épais ce bouquin, et encore j’ai la version grand format lol
      J’espère aussi que tu apprécieras plus que moi, sachant que j’ai adoré les autres ouvrages que j’ai lus de lui 🙂

  3. Rooh dommage que celui-ci t’es moyennement plu. J’avais pas tiré le meilleur numéro alors ! J’espère que les autres de l’auteur t’enchanteront plus 🙂

    1. Si si, tu as bien fait car de toutes façons je comptais le lire ! Et je pense que si j’avais commencé par celui-ci j’aurais plus aimé qu’en le comparant à ce que j’ai déjà lu d’EES. Encore merci pour ce roman Lili :))

    1. C’était un peu moins bien que d’habitude, mais ça collait avec l’écriture d’un enfant . C’était un parti pris à double tranchant, qu’il a au final plutôt bien géré je trouve.

  4. Un peu trop léger à mon goût, trop facile, plein d’évidences….. Je sais que beaucoup d’amies ont été touchées par cette histoire. Elles ont beaucoup pleuré pendant le film mais, moi, je suis restée assez indifférente…

    1. Je suis d’accord, ça manquait un peu de surprise et de subtilité. En film je pense que j’aurais versé ma larme aussi, les images m’émeuvent plus, mais le roman ne m’a pas touchée plus que cela.

  5. En général, tout le monde adore ce roman. Je suis content de trouver quelqu’un qui, comme moi, n’a pas été complètement convaincu. Ce roman ne m’a pas arraché de larmes contrairement à beaucoup.
    Bonne fin de semaine.

  6. Oh, j’avais eu un coup de coeur pour ce roman ! Je suis une grande sensible et j’avais vraiment été touchée par cette histoire… Mais je te rejoins sur le fait que la plume d’EES est totalement exquise ! 😉

    1. Je comprends que tu aies été touchée, c’est touchant d’ailleurs, indubitablement. Mais ça m’est passé à côté, pour une fois. C’est dommage mais ça arrive ^^

  7. Moi aussi je fais partie de celles qui ont été transportées par ce roman et qui ont beaucoup pleuré. Depuis, j’ai aussi lu La part de l’autre et L’enfant de Noé, je n’ai été déçue par aucun pour l’instant

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s