« Les ombres grandissent au crépuscule », de Henning Mankell

514qhQ78LDL._SL00Si l’on connaît davantage Henning Mankell pour ses romans policiers, mettant notamment en scène Kurt Wallander, il est aussi l’auteur de six romans jeunesse, dont Les ombres grandissent au crépuscule.

Joël est un petit garçon qui vit seul avec son père depuis que sa mère Jenny les a abandonnés sans un mot. Les jours se suivent et se ressemblent : en rentrant de l’école, Joël se dépêche de rentrer mettre les pommes de terre à cuire pour le repas. Tous les soirs son père lit le journal. Ancien marin, il entraîne parfois Joël dans des aventures imaginaires en s’appuyant sur des cartes maritimes. Malgré l’absence de sa mère, Joël est un enfant heureux.

Mais un jour un drame survient. Ou plutôt un miracle. Joël passe sous un bus et s’en sort sans la moindre égratignure. Dès lors, il est persuadé qu’il doit faire une bonne action en contrepartie de ce miracle. C’est ainsi qu’il se met en tête de trouver un mari à Gertrude, la femme sans nez. Ce qui va lui causer beaucoup plus de tracas qu’il ne l’avait imaginé.

Roman jeunesse sans prétention, Les ombres grandissent au crépuscule se lit pourtant facilement et avec plaisir. On s’attache vite à Joël, qui s’efforce de bien faire en voyant ses efforts pas toujours récompensés comme il le souhaiterait. La relation qui le lie à son père est à la fois tendre et distante, le père étant un sentimental pudique. Mais ce qui fait vraiment le charme de ce roman ce sont les états d’âme par lesquels passe Joël, entre l’espoir de réussir à trouver un mari à Gertrude et sa déception face à l’échec.

Une belle histoire qui fera certainement passer de sympathiques heures de lecture aux plus jeunes.

Chronique rédigée pour Les Chroniques de l’Imaginaire

Seuil, 2012, ISBN 978-2-02-106511-4, 230 pages, 11,90 €

9782264050694lechevalsotour-du-monde-1

Publicités

13 réflexions au sujet de « « Les ombres grandissent au crépuscule », de Henning Mankell »

    1. Quand je l’ai demandé en service de presse je ne m’attendais pas du tout à un roman jeunesse. Et j’ai été étonnée de voir comme Mankell s’en sort bien dans ce registre là aussi.

  1. Je n’ai encore pas lu Mankell car j’ai peut d’être déçue par ses romans policiers mais peut-être pourrai-je le rencontrer avec ce genre de lectures… peut-être. Je note au cas où je me déciderai un jour

    1. Ce roman n’a strictement rien à voir avec ses polars, tu pourras tenter si tu aimes la littérature jeunesse. Je n’ai lu qu’un de ses polars et j’ai aimé sans plus. Je pense ne pas être tombée sur le meilleur en fait, comme j’en ai dans ma PAL je retenterai volontiers.

    1. Je ne savais pas non plus, et j’ai été surprise en recevant ce roman, je ne m’attendais pas du tout à ça. Mais au final ça a été une lecture très plaisante.

  2. Merci pour la découverte Natiora je le note de suite. Je n’ai pas encore lu cet auteur car l’inspecteur Wallander ne me dit rien, en revanche ce roman jeunesse m’intéresse !

    1. Je l’aime bien l’inspecteur Wallander, j’avais vu la série sur Arte avec Kenneth Brannagh et j’avais beaucoup accroché ! Je pense que ce roman jeunesse te plaira en tout cas 🙂

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s