« Suicide Island T1 à 4 », de Kouji Mori

suicide-island-1-kaze9782820302977FSsuicide-island-3-kaze9782820304902FS

Depuis longtemps je suis fascinée par les histoires qui se passent en huis clos, et plus particulièrement quand la vie des protagonistes est en jeu. C’est assez morbide, mais j’aime bien. J’aime voir comment chacun s’adapte à la situation, et c’est la dimension psychologique qui m’intéresse le plus en réalité.

Pour Suicide Island, c’est encore différent. Des suicidaires qui ont survécu à leurs tentatives sont emmenés dans une île à leur insu. On leur fait signer à l’hôpital un papier pendant qu’ils sont groggy, et ces jeunes gens pensent qu’il s’agit de les achever. Mais en réalité le gouvernement ne veut plus dépenser en frais médicaux pour aider ces personnes à se réinsérer, et préfère les isoler tous ensemble dans une île déserte où ils n’auront qu’à se débrouiller.

Ces jeunes se réveillent donc sur cette île et apprennent par le biais d’un panneau qu’ils ont été bannis du Japon, et que désormais libre à eux de se suicider comme bon leur semble. Ceux que certains s’empressent de faire, et cette partie là est assez pénible.

La série commence donc durement, que ce soit par la thème ou par les images. Mais la suite est plus optimiste. Face à cette situation, certains jeunes vont avoir un instinct de survie viscéral. Et au cours des tomes, nous allons voir un groupe se former et s’entraider. Chacun va mettre ses aptitudes au servie de la mini-communauté.

Il y aura tout de même des piqûres de rappel des tendances suicidaires des personnages. Après tout, on peut partir à l’autre bout du monde, les soucis viennent avec vous. Et puis certains énergumènes n’ont pas du tout l’intention de participer à l’élan de solidarité, au contraire…

2013-01-23 11.56.01Le personnage que nous suivons principalement est Sei. Il va devenir un des membres piliers du groupe dans le troisième tome, lorsqu’il se met en tête de partir seul chasser le cerf. J’ai beaucoup aimé la thématique abordée, de la communion entre l’homme et la nature. Pas d’une façon bucolique et idéalisée, mais réaliste et respectueuse. Le rituel suivi par Sei pour tuer le cerf et le dépecer en vue de nourrir ses compagnons est traité avec noblesse.

Kouji Mori profite de certains passages pour donner quelques explications dans des phylactères, sur comment saler une viande, comment tailler un arc etc. Personnellement je m’en serais passée, je trouve que cela casse le rythme de l’histoire. Cependant ces précisions annexes ne sont mentionnées que très brièvement.

J’aime plutôt bien cette série. On s’attache aux personnages, et l’auteur parvient toujours à trouver un nouvel évènement pour que le rythme ne s’essouffle pas.

Pour l’instant 8 tomes sont sortis au Japon, on en est à 5 en France. Je reviendrai vous parler des tomes suivants 🙂

Kazé, 2012, 7,50 €

Retrouvez les autres billets BDs du jour chez Mango !

Publicités

13 réflexions au sujet de « « Suicide Island T1 à 4 », de Kouji Mori »

    1. L’île du suicide devient assez vite l’île de l’entraide malgré tout. Le thème du suicide reste sous-jacent mais ce n’est pas l’essentiel dans cette série 🙂

  1. Le suicide est un thème récurrent de la culture japonaise mais je pensais que le traditionnel « seppuku » tendait à disparaître ! D’après ce que tu dis sur la noblesse dans la façon de tuer un cerf, là aussi c’est très « japonais » (Japon ancien). Je suis sûre que ça pourrait me plaire…Bon, j’ai du mal à trouver des BD mais je note ce titre, si je la vois en biblio (quand irai-je en biblio ? c’est encore une autre question !!!^^)

    1. Dans le cas présent les suicidaires sont plutôt considérés comme des rebuts, d’où leur exil dans cette île. Mais effectivement tout ce qui touche à la relation avec l’animal comme moyen de subsistance est traitée d’une façon que je trouve noble.
      J’espère que tu trouveras cette série en biblio, mais elle est assez récente.

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s