« Paradise Airways et autres nouvelles », de Jean-Bernard Michel

Lorsque Jean-Bernard Michel annonce que son livre est un recueil de nouvelles inclassables, on ne peut raisonnablement pas le contredire. L’auteur navigue entre les genres, passant du drame à la science-fiction. Parfois on sent l’amoureux des lettres, d’autres fois il utilise le langage des banlieues. Il cherche tantôt à nous émouvoir, tantôt à nous surprendre. On ne sait jamais à quoi s’attendre et c’est ce qui fait le charme de ce recueil.

L’auteur commence par une note mélancolique, avec la nouvelle Le far breton, racontant l’histoire d’un adolescent malmené par la vie. Il nous entraîne ensuite dans une nouvelle fantastique (primée) intitulée L’accéléromètre où un simple objet d’aéronautique ravive les souvenirs douloureux d’un père de famille. On rit un peu plus avec Room ?, où des touristes se trouvent coincés dans un appartement et pensent qu’ils vont finir en charpie. Mais les touristes ne sont-ils pas paranoïaques ? Les chutes de ce recueil sont généralement très réussies, et l’auteur joue avec le lecteur. Ce dernier suit l’histoire et ne se rend compte qu’à la fin qu’il a été berné. C’est très subtil et très plaisant d’être surpris ainsi.

L’écriture de Jean-Bernard Michel est très belle, et véritablement adaptée à chaque nouvelle, s’appuyant sur le registre et le ton notamment. Jolie réussite pour cet auteur auto-édité qui manie merveilleusement la plume et est doté d’une imagination surprenante.

Chronique réalisée pour Les Chroniques de l’Imaginaire

Autoédition, 2012, ISBN 978-1-4716-3669-1, 109 pages, 10,69 €

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Paradise Airways et autres nouvelles », de Jean-Bernard Michel »

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s