« Le Livre perdu des sortilèges », de Deborah Harkness

Résumé éditeur : Diana Bishop a renoncé depuis longtemps à un héritage familial compliqué, pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : l’Ashmole 782. Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret – un secret convoité par de nombreuses et redoutables créatures. Parmi eux, Matthew Clairmont. Un tueur, lui a-t-on dit. Malgré elle, Diana se retrouve au cœur de la tourmente.

Mon avis : [SOUPIR]

Cela faisait un bon moment que j’entendais parler de ce roman, et comme Anastasia a lancé la LC sur Livraddict, j’ai sauté sur l’occasion. Je n’aime pas trop le fantastique mais depuis Harry Potter, j’aime les histoires de magie, de sorciers etc Et si en plus il y a un « ancien et terrible secret » et que le personnage principal se retrouve « au coeur de la tourmente », c’est encore mieux.

Le début démarre très bien. Diana a renoncé à ses pouvoirs de sorcière car elle souhaite faire ses preuves grâce à ses compétences et non grâce à sa magie. Dans son monde, les humains vivent aux côtés des sorciers, des vampires et des démons. Chaque espèce s’évite poliment mais cohabite nécessairement avec les autres. Diana passe son temps à la bibliothèque d’Oxford, à étudier des textes pour approfondir ses connaissances d’historienne spécialisée dans l’alchimie. Lorsqu’elle emprunte un manuscrit débordant de magie, les démons, vampires et sorciers commencent à la surveiller de plus près, surtout Matthew, un vampire qui la suit partout, l’espionne jusqu’à aller secrètement chez elle. Mais pour s’approcher ouvertement de Diana, il use de sourires et de gestes de protection.

Et ce qui devait manifestement arriver arriva bel et bien. Diana et Matthew tombent amoureux, c’est le big love, avec un peu de méfiance au début mais très vite ça s’emballe. Il l’emmène chez sa mère, lui confie ses secrets, nombreux étant donné que le jeune homme a déjà 1500 ans. Et à côté de tout ça, le manuscrit et « les nombreuses et redoutables créatures », nada. Oh, un peu par-ci par-là histoire de, mais le gros de l’histoire, c’est Matthew et Diana. « Oh que je veux te protéger mais je suis un dangereux vampire, ne l’oublie jamais » « Oh que je m’en fous tu es l’homme de ma vie ».

Pendant ce temps, chez les démons, vampires et sorciers : rien ne se passe. Ou alors on ne sait pas. Il faut attendre d’avoir passé les 500 pages pour qu’il se passe quelque chose de ce côté là, et quand enfin, il arrive un truc (\o/), les évènements se déroulent tellement vite et de manière su édulcorée que c’est à se demander s’ils ont réellement eu lieu. Donc pour le côté « au coeur de la tourmente », on repassera. J’ai vraiment eu l’impression de suivre deux Don Quichotte qui se battaient contre des moulins à vent, parce que les « nombreuses et redoutables créatures », on n’a pas franchement eu l’occasion de les voir.

En gros, j’ai eu l’impression de lire un roman Harlequin saupoudré de magie et mystères. Mais ça à la limite, ce n’est pas bien grave. J’ai juste perdu une semaine de lecture car ce roman ne m’a pas intéressée. C’est dommage, mais ça arrive.

En revanche, là où je suis en COLÈRE  c’est qu’arrivée à la page 810, voyant qu’il ne me restait que 30 pages, j’ai eu comme un bon gros doute : « ils doivent encore faire ceci, cela et encore cela, à moins qu’il n’y ait un game over brutal pour l’un des deux, je ne vois pas comment ils vont se débrouiller là… » Mais c’est très simple, c’est qu’en fait,  c’est un tome 1 ! Et que ça, ce n’est précisé absolument nulle part !! Alors je savais qu’il y avait une suite, mais naïvement, je m’étais dit que vu, justement, que ce n’était mentionné nulle part, cela signifiait que le premier tome pouvait se suffire à lui seul. Comme c’est le cas pour Les vestiges de l’aube, chroniqué récemment : la fin présage d’une suite, mais si on s’en tient là, ce roman forme une unité, avec un début et une fin. Alors que pour Le livre sacré des sortilèges, que nenni ! Il ne fait aucun sens sans un deuxième tome. Alors m’être farci un roman entier qui m’a ennuyée, c’est le jeu, mais qu’il n’y ait pas de fin, que ces 834 pages n’aient été qu’un loooooong prologue avant qu’on ne rentre dans le vif du sujet, ça me met en rogne (euphémisme). Pour le coup j’ai vraiment perdu mon temps, car il est exclu que je réitère avec le deuxième tome, je me contenterai de lire les avis des uns et des autres.

Je ne vous conseillerai pas de ne pas le lire, car chacun ses goûts après tout. Je n’ai pas aimé les mièvreries de Diana et Matthew, la trop faible présence des ennemis et le trop peu d’informations révélées sur le manuscrit, autour duquel est tout de même censé tourner le roman.

Ceci dit, après m’être ennuyée tout le milieu de ce pavé (soit pendant environ 500 pages), la partie finale a su susciter mon intérêt grâce aux personnages secondaires qui ont dynamisé le récit. Et j’ai aussi apprécié l’ensemble des connaissances historiques et culturelles qu’on trouve dans ce roman. Même si parfois cela n’apportait pas grand chose et semblait plutôt vouloir montrer les connaissances de l’auteure, c’était tout de même intéressant. Cela ne fait pas beaucoup de points positifs, mais c’est toujours ça de pris.

Les billets des autres participantes (et on a toutes le même avis pour l’instant ^^): Anastasia, Kincaid, Morgaxia, Brooke Ah, on me dit dans l’oreillette que des avis divergent ! :Frankie, Lulubel

Le Livre de Poche, 2012, ISBN 978-2-253-16425-8, 834 pages, 8,60 €

Publicités

40 réflexions au sujet de « « Le Livre perdu des sortilèges », de Deborah Harkness »

  1. j’ai lu ce livre et sans dire que j’en garderai un souvenir impérissable, je tiens à préciser que je l’ai lu sans prise de tête, sans réfléchir, j’ai juste lu….
    Cette lecture s’est faite entre deux polars très très gore et j’avoues que cela m’a apaisé….et tout comme toi j’ai pensé à un harlequin « amélioré »…je lirai cependant le tome 2 car j’ai horreur de rester sur de l’inachevé (mon impression lorsque j’ai tourné la dernière page)

    1. Le récit est clairement inachevé, c’est certain. Au final, nous avons le même ressenti. Sauf que cette lecture tampon t’a fait du bien, et moi elle m’a exaspérée ^^

  2. Oui, déçue moi aussi et je l’ai trouvé très long. Il aurait fallu abréger des passages. Sinon, je lirai quand même le tome 2.

    1. Oh oui, très long, de nombreux passages ne servaient strictement à rien. J’abandonne l’idée de lire le deuxième tome mais je viendrai lire ton avis quand même :p

  3. J’avais lu plusieurs critiques dessus, et j’ai été très étonnée de voir que tu le lisais ! Je me doutais que tu n’aimerais pas ^^ Je pense que je le lirai un jour, ça pourrait me plaire (à moins que ce soit vraiment niais et tout…)

    1. J’avais beaucoup entendu parler de ce livre, top des ventes etc, mais je n’avais jamais pris le temps de lire un avis dessus. Je m’étais contentée du résumé qui était alléchant;
      Ça ne m’étonne pas que tu aies deviné que ça ne me plairait pas 😉

  4. Qu’est-ce que je n’aime pas ce sentiment d’avoir perdu mon temps !!! Déjà le titre et le thème, je me serais méfiée !!! Mais ton billet a eu le mérite de me faire rire !! 😀

  5. Je n’aurais jamais pensé que ce n’était que le premier tome d’une série, je comprends ta colère ! J’ai quand même l’impression que depuis quelques années, les sagas n’effraient plus spécialement, au contraire même : du coup, je ne comprends pas ce choix et ce silence… J’avais eu un petit moment de nostalgie qui m’avait fait noter ce titre, mais je le barre suite à ton avis : si l’amourette est prédominante et occupe quasi tout, ça m’intéresse déjà moins (en tout cas, j’ai déjà du stock sans aller en chercher ailleurs)

    1. Moi non plus je ne pensais pas que c’était un premier tome ! Je pensais que devant le succès du roman, l’auteure avait tiré sur le fil pour dérouler une autre histoire. Et en fait pas du tout, c’est comme si tu lisais Cendrillon et que l’histoire s’arrêtait au moment où elle perd sa chaussure. Donc j’appelle ça de l’arnaque, et je te recommande de rayer définitivement ce livre de ta wishlist ^^

  6. En attente dans ma PAL … mais franchement ça ne m’inspirait que moyennement au départ mais alors pour le coup ça m’inspire quasiment plus du tout ! pfff … C’est un livre voyageur donc à voir s’il ne repartira pas de chez moi sans être lu car je n’ai pas de temps à perdre …

  7. 800 pages… punaise tu as été courageuse.
    Je suis très étonnée de ton billet car d’habitude, les blogueuses trouvent ce livre d’un talent incomparable, original, et toute la batterie d’adjectifs enthousiastes qui vont avec. Moi, niaise que je suis, je l’ai acheté les yeux fermés.
    Et maintenant que le doute s’insinue sur cet « Harlequin amélioré » AHUM? j’ai plus trop envie héhé.
    Bref, je suis ravie d’avoir lu ton billet qui chance de tout ce que j’ai l’habitude de lire sur ce roman 🙂

    1. Je ne suis pas peu fière d’avoir tenu le coup lol, mais c’était soit je laisse tomber et je ne publie pas de chronique, soit je vais jusqu’au bout et je me lâche en rédigeant mon billet (et encore, j’aurais pu faire pire mais j’aurais trop spoilé).
      Je n’ai encore lu aucun billet sur ce roman, et vu qu’il s’agit d’une LC, je vais avoir de quoi comparer. En tout cas j’ai déjà cru comprendre que je n’étais pas la seule à avoir ce ressenti ^^

  8. aller jusqu’au bout des romans qui t’ennuie, chapeau ! moi je ne suis pas attirée par la magie, les vampires, sorciers et tout ça, je passe donc mon tour, le coeur léger au vu de ta chronique, je pense que je ne rate rien

    1. Je ne suis pas experte de romans de magie etc, j’en lis très très peu, mais quitte à en lire, autant se tourner vers plus court et mieux. Et avec une fin.

  9. C’est un roman que j’ai souvent vu sur la blogo mais je ne savais pas qu’il y avait une suite. Tu parles des « Vestiges de l’aube » et comme ce qui m’avait énervée dans ce roman c’était d’apprendre qu’il y avait une suite en arrivant à la fin du roman, j’ai peur que ce roman-ci me fasse le même effet.

    1. La différence c’est que pour « Les vestiges de l’aube », tu vois que l’auteur place une amorce de nouvelle histoire à la fin. Mais ce roman a clairement un début et une fin, puisque l’énigme de départ est résolu. Et tu peux décider d’en rester là.
      Ici le roman ne se termine pas. On nous laisse comme ça en plein milieu de l’histoire. Je vais en rester là parce que j’estime que cette histoire ne vaut pas le coup que je la poursuive, mais j’aurais aimé savoir comment les choses se terminent.

  10. Grosse déception aussi pour moi ! On a presque pas d’intrigues et toutes les questions posées ne trouvent aucune réponse… peut être dans le tome 2 ! mais ça reste un livre de 800 pages où il ne se passe quasiment rien !
    Nos avis convergent pour cette lecture, j’ai été ravie de participer à cette LC avec toi ! A bientôt, j’espère !

    1. Ce qui m’amuse, et m’étonne en même temps, c’est que pour l’instant nous avons toutes été déçues par cette lecture, alors que d’habitude les billets sont positifs.
      Ravie aussi d’avoir fait cette LC avec toi, à bientôt Kincaid 🙂

  11. tout comme toi, je suis mitigé c’est vrai qu’il ne se passe pas grand chose, pendant tout le roman. Il n’y a que la fin qui bouge un peu. Mais je n’ai pas tout du tout accroché à la relation entre Diana et Matthew. Puis pourquoi, leur romance est au premier plan alors qu’on s’attend a un roman fantastique et pas une romance genre bit-lit.

    1. Exactement, je ne m’attendais pas du tout à ce que cette histoire cucul prenne autant le pas sur l’intrigue principale, celle annoncée par la quatrième de couverture.

  12. Je suis d’accord avec toi sur tous les défauts que tu soulignes et pourtant j’ai aimé ! 😀 Si je fais abstraction des longueurs, j’ai passé un bon moment, et j’ai envie de savoir la suite. C’est vrai qu’en fait ce n’est qu’un gros tome d’introduction et qu’on peut se sentir flouée de devoir lire la suite pour avoir des réponses. Et 200 pages de moins auraient été très bien !

    1. Merci Frankie, je commençais à me demander si quelqu’un avait apprécié cette lecture ^^ 200 pages de moins auraient été les bienvenues en effet, je n’aurais pas dit non 😉

  13. Oulàlà! Quelle véhémence!
    Moi aussi, comme Frankie, j’ai aimé… Toute l’ambiance du livre m’a plu, la mythologie était intéressante (même si encore peu développée) et j’ai adoré les personnages secondaires. Je n’ai pas non plus trouvé de longueurs.
    Non, le seul point qui a cloché, pour moi, c’était bien évidemment le couple Diana/Mattew. Mais qu’est-ce qu’ils sont mièvres, bon sang!
    Après avoir fini le tome 2, je peux te dire qu’on n’en sait pas beaucoup plus, cette fois ci le bouquin est centré sur la période historique. Je l’ai quand même bien aimé, et dévoré en un week-end.

  14. L’univers que l’auteur a créée est géniale même si j’ai trouvé qu’il y avait trop de descriptions à mon goût. Me langui de savoir ce qu’ils vont devenir dans le tome 2

  15. Merci pour cette critique, enfin quelqu’un qui a pensé comme moi ! Ca fait du bien =), du coup je me sens moins seule, car j’ai eu exactement le même ressentis que toi sur ce livre, truc de dingue. Le fait qu’il se passait rien, que « WTF j’ai lu ce livre pour rien » et que l’auteure étale ses connaissances =) ! Merci donc encore une fois, ça me soulage =) (oui j’en avais marre de voir des avis positifs partout ahah)

    1. C’est justement à cause de ces avis positifs partout que j’ai eu besoin de me lâcher. Ce livre est une grosse arnaque !! Ravie si j’ai pu te faire sentir moins seule, lorsque j’ai commencé à rédiger mon article j’ai pensé que ça allait être mon cas aussi. Mais finalement nous sommes nombreuses à avoir été très déçues. A bientôt !

  16. Je suis d’accord avec toi, surtout pour ce qui concerne la fin (euh les dernières pages plutôt…). Mais heureusement, j’avais beaucoup aimé les 200 premières, du coup, ça a un peu sauvé ma lecture !
    Bonne continuation :p

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s