« Ladies and Gentlemen », d’Adam Ross

Pour son deuxième livre, Adam Ross a choisi de nous proposer un recueil de nouvelles s’attardant sur un thème qui semble lui être cher : la nature humaine. Dans Mr Peanut, l’auteur prenait le temps d’analyser trois couples. Ici, il se penche tour à tour sur des personnages aux profils totalement différents.

A l’avenir : Applelow est au chômage, et enchaîne les entretiens sans succès. Jusqu’à ce qu’une société étrange se montre intéressée par son profil. Dans le même temps il essaye de veiller sur le fils de sa voisine, un adolescent qui ne sait pas quoi faire de sa vie.

Tout le reste : Roddy, un professeur, écoute régulièrement les histoires du responsable d’entretien des locaux. Il estime qu’il y a matière à écrire un livre. Jusqu’à ce qu’une des histoires lui plaise bien moins que les autres.

La chambre au suicide : dans une résidence universitaire, quatre amis discutent et en viennent à parler de la mort. Une chambre est condamnée dans le bâtiment, car une jeune fille s’y est suicidée. Ils décident de s’y introduire.

Sous-sol : un couple rend visite à un autre couple d’amis. Ils leur parlent d’une de leur connaissance, qui était très brillante et a décidé du jour au lendemain de devenir femme au foyer.

A Rome fais comme les Romains : deux frères mènent deux vies totalement opposées. L’un a fait des études, travaille pour une grande entreprise. L’autre a travaillé très jeune, de bar en restaurant. Et malgré leurs tentatives pour se rapprocher, l’entente n’est pas simple.

L’intermédiaire : un jeune garçon tombe amoureux de la grande soeur de son copain, et parvient à se rapprocher d’elle grâce au métier de son père. La question de la religion juive est prépondérante dans cette nouvelle.

Ladies and gentlemen : une journaliste en déplacement est tombée par hasard sur l’homme pour qui elle avait le béguin des années auparavant. Alors qu’elle prend l’avion pour le rejoindre et tromper son mari, elle entame une conversation avec le passager à côté d’elle.

Dans ce livre, Adam Ross prend à contre-pied ce que je lui reprochais dans son roman Mr Peanut, à savoir de raconter en une histoire globale trois histoires différentes qui n’avaient pas vraiment d’intérêt à être mises ensemble. Au moins, dans Ladies and Gentlemen, les histoires sont différenciées par sept nouvelles bien distinctes. Sans être passionnantes, elles arrivent tout de même à susciter l’intérêt du lecteur par l’analyse complexe de l’âme humaine. Les personnages ne sont pas heureux ou malheureux, désabusés ou optimistes, il y a toujours un équilibre entre les deux pôles. Le résultat n’est pas toujours crédible, mais il a le mérite d’interroger. Certaines nouvelles offrent des rebondissements spectaculaires, je pense particulièrement à A l’avenir ou à A Rome fait comme les Romains.

J’ai apprécié ces nouvelles, qui m’ont fait passer un bon moment, mais j’avoue ne pas partager l’enthousiasme des critiques citées sur la quatrième de couverture. De même, le mot « virtuose » employé dans la présentation de l’éditeur me semble exagéré. Je me contenterais pour ma part du mot « sympathique ».

Chronique réalisée pour Les Chroniques de l’Imaginaire

♣ J’ai nettement préféré ce recueil de nouvelles à Mr Peanut, mais c’est un auteur que je ne relirai plus. Ses histoires sont sympathiques, comme je le dis, mais sans plus.

10/18 Grand Format, sept 2012, ISBN 978-2-264-05819-5, 239 pages, 19,90 €

Publicités

13 réflexions au sujet de « « Ladies and Gentlemen », d’Adam Ross »

  1. Il semblerait que les livres d’Adam Ross ne soit vraiment pas pour toi ! Dommage mais ça arrive. Pour ma part, j’aimerais beaucoup lire ce recueil de nouvelles.

  2. Jamais lu mais c’est vrai que les petits résumés que tu nous présentes sont alléchants. Surtout celui de La chambre au suicide !

    1. Ces petites histoires sont agréables à lire, je ne dis pas le contraire. Mais il manque quelque chose pour que je ressorte satisfaite de ma lecture.

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s